Nouveau regroupement féministe au Québec

<![CDATA[

Des femmes issues de la Fédération des femmes du Québec (FFQ) ont décidé de créer leur propre mouvement féministe nommé Pour des droits des femmes du Québec (PDF Québec).

De cette façon, elles désirent se dissocier de l’opinion de la FFQ concernant la Charte des valeurs québécoises. La Fédération a déjà exprimé son opposition concernant l’interdiction du port de tout signe religieux par les employés de l’État.

Pour leur part, les membres du PDF Québec soutiennent que le voile ne doit pas être porté par les femmes, car il est symbole de son asservissement, selon Le Devoir.

L’anthropologue Michèle Sirois est la présidente du nouveau regroupement féministe. Dans ses rangs, elle compte entre autres l’ancienne ministre Louise Beaudoin ainsi que Diane Guilbault, qui agira à titre de secrétaire.

Formé depuis jeudi seulement, le groupe féministe se penche déjà sur le dossier de la députée Fatima Houda-Pépin, qui a exprimé une opinion différente du Parti libéral du Québec, duquel elle fait partie, concernant le port du voile.

États généraux

Par ailleurs, la FFQ a organisé des États généraux sur le mouvement féministe qui se tiennent depuis hier, à Montréal, et se poursuivent aujourd’hui. C’est la première fois en 20 ans qu’un tel événement est organisé

L’objectif du forum est de discuter des présents enjeux concernant les femmes.

Toutes celles voulant participer au rassemblement, peu importe leur allégeance, étaient invitées. Des membres du PDF-Québec y ont d’ailleurs participé hier.

]]>

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires