Nouvelle exposition très ludique au Musée amérindien de Mashteuiatsh

Louis Potvin, journaliste de l'Initiative locale de journalisme
Nouvelle exposition très ludique au Musée amérindien de Mashteuiatsh

Le Musée amérindien de Mashteuiatsh dispose d’une nouvelle exposition permanente qui reflète davantage la réalité et la culture de la communauté.

Judicieusement nommée Tshilanu Ilnuatsh, qui signifie Nous les Ilnustash, l’exposition retrace le mode de vie de la communauté à travers les cinq saisons amérindiennes; l’été, l’automne, l’hiver, le pré-printemps et le printemps.

L’exposition, très ludique, propose une immersion complète dans les traditions de la communauté. Au lieu d’utiliser beaucoup de textes pour transmettre l’information, l’exposition mise sur concept multisensoriel mélangeant photos, vidéos, bornes interactives, peintures, objets ancestraux et archéologiques et effets sonores qui permettent aux visiteurs de mieux saisir la méthode de transmission des connaissances des autochtones.

« Pour apprendre, on regarde la façon de faire, on observe. C’est ce que nous proposons dans l’exposition. Comme on voulait qu’elle représente la population, une cinquantaine de personnes ont été consultées pour nous faire part de leurs idées et propositions », souligne la présidente de la Société d’histoire et d’archéologie de Mashteuiatsh, Sylvie Langevin.

Pour la famille

@BV:La nouvelle exposition permanente du Musée amérindien de Mashteuiatsh est très ludique et inventive. (Photo Trium Médias – Louis Potvin)

Comme l’exposition est ludique, on s’adresse particulièrement aux familles. L’accès est facile pour les enfants et tous leurs sens seront mis à contribution.

Des vidéos montrent des savoir-faire ancestraux comme la cuisson du castor ou le tannage de peaux. Des œuvres d’artistes de Mashteuiatsh ponctuent le parcours.

C’est une invitation à un voyage ethnographique et archéologique qui fait presque oublier que nous sommes dans une salle tant l’atmosphère rappelle le territoire.

Visiteurs locaux

L’équipe du musée mise sur la population régionale et québécoise pour découvrir cette nouvelle exposition qui permet de mieux saisir la réalité et les coutumes de ce riche peuple. On espère ainsi combler l’absence de touristes européens cette année. Ils représentent environ 60% de la clientèle du musée.

L’exposition a couté 750 000 $ et a mis quatre ans à être réalisée. Elle aura une durée de vie d’environ 8 ans. La précédente aura été présentée pendant 18 ans, ce qui est très long pour ce genre d’attrait.

C’est la Boite Rouge vif qui a assuré la conception et Construction Mitshuapu son aménagement.

Isabelle Genest, directrice générale du musée, présente le concept de la nouvelle exposition.
(Photo Trium Médias – Louis Potvin)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des