Parc industriel St-Félicien une popularité presque surprenante

Photo de Louis Potvin
Par Louis Potvin
Parc industriel St-Félicien une popularité presque surprenante

Face à la popularité de la vente de terrains dans le parc industriel, la Ville de Saint-Félicien va développer une nouvelle phase en 2020. Ce sont 25 terrains qui ont trouvé preneurs en 18 mois.

«Nous sommes surpris, puis pas en même temps. Nous savons que nous avons un très bel emplacement et que c’est avantageux pour des entreprises de s’y installer avec la présence du gaz naturel, de l’eau et des égouts ainsi que la proximité de la voie de contournement. C’est un heureux problème de voir qu’on pourrait manquer de terrains », a exposé le maire Luc Gibbons.

La Ville avait développé une première phase de 18 terrains sur la rue Verreault. Voyant qu’ils se vendaient rapidement, un autre lotissement a été aménagé cet hiver. Au total, 30 terrains ont été développés, ce qui a permis d’ouvrir un accès à la rue Rousseau.

La grande majorité est vendue et des entreprises ont débuté la construction d’un bâtiment.

«Les autres devraient le faire dans les prochaines semaines. Ça montre la vitalité économique de la municipalité. C’est pour cette raison que nous regardons pour développer une autre section de terrains, nous voulons répondre à la demande. Ça devrait être au budget de 2020.

Prix abordable

Le prix des terrains joue un rôle dans la décision des entrepreneurs d’investir. À 25 cents du pied carré, jumelé à un congé de taxe de deux ans, il est tentant de s’implanter dans le parc industriel

«Aussi, ce prix concurrentiel a permis de convaincre des propriétaires de camions lourds de s’installer dans le parc industriel. Nous avions une problématique avec certains propriétaires qui garaient et faisaient l’entretien de leur camion à leur résidence. La seule condition qu’ils ont c’est de construire un bâtiment d’au moins 5% de la surface du terrain.

Au cours de l’année, des commerces et entreprises se sont installés dont Sport Gilbert, Construction Prosica, Plâtre et peinture M Gagnon et Harvey métal.

Au total, la valeur des constructions se chiffre à 1,2 M$ pour les 18 derniers mois.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des