Pas assez de visibilité et d’accessibilité dans le Parc industriel : Construction HPL veut s’établir sur le boulevard Marcotte

Denis Hudon
Pas assez de visibilité et d’accessibilité dans le Parc industriel : Construction HPL veut s’établir sur le boulevard Marcotte
(Photo : Courtoisie)

Construction HPL de Roberval songe à quitter le Parc industriel pour s’établir sur le boulevard Marcotte. Si le projet voit le jour, comme le souhaite Karl Guay et ses partenaires Marie-Claude Lavoie et Jean-Michel Guay, une toute nouvelle construction nécessitera des investissements d’au moins 500 000 $.

Pour le moment, Karl Guay et la Ville sont en pourparlers pour une relocalisation. Certains points sont déjà réglés, notamment une modification au zonage, mais il reste encore beaucoup à faire, selon le dire du principal intéressé.

« Nous avons de bonnes discussions ouvertes avec la Ville et le maire. N’empêche, ça ne va pas très vite. J’aimerais bien pouvoir bénéficier d’un programme d’exemption de taxes, par exemple, comme l’offre notamment la municipalité voisine de Saint-Prime. Ça aiderait des entreprises comme la mienne qui veulent prendre de l’expansion », dit Karl Guay.

Le choix de vouloir quitter le Parc industriel no 2 au profit de la route régionale est pour Construction HPL une question de visibilité et aussi d’offrir un meilleur accès à sa clientèle.

Les discussions se poursuivent

« Notre équipe est jeune et dynamique. Nous aurions une meilleure vitrine pour l’entreprise et avec une nouvelle construction, ce sera plus fonctionnel. Nous sommes actuellement dans le fin fond du Parc, où personne ne nous voit ».

L’entreprise est sise sur le chemin du Parc industriel depuis 1986. À l’origine Habitation PL du nom de son fondateur Pierre Leclerc, l’entreprise qui se spécialise notamment dans la construction et la rénovation résidentielle et commerciale, compte sur une nouvelle équipe de gestionnaires depuis 2014. Elle compte une douzaine d’employés.

« On poursuit les discussions avec la Ville et j’aimerais bien en arriver à une entente le plus tôt possible. Ce serait bien de pouvoir reconstruire dès l’an prochain, sur le boulevard Marcotte ».

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des