Pas de messes dans les églises pour l’instant sauf à l’Ermitage

Julien B. Gauthier
Pas de messes dans les églises pour l’instant sauf à l’Ermitage

La Santé publique du Québec a permis aux lieux de cultes de rouvrir leurs portes dès le 22 juin. Toutefois, l’application des mesures sanitaires n’est pas une mince tâche. L’Unité paroissiale du Lac, dans la MRC du Domaine-du-Roy, ne prévoit pas de célébrations du dimanche, pour l’instant. Seules les funérailles auront lieu.

Il n’y a toutefois pas encore de date, puisque l’Unité paroissiale souhaite rassembler une équipe « COVID » de bénévoles qui s’occupera de la mise en place des mesures exigées par la Santé publique, dès que le protocole des funérailles sera disponible.

L’organisation prévoit toutefois que les funérailles auront lieu uniquement le dimanche dans deux églises, soit Saint-Félicien et Notre-Dame de Roberval.

Les célébrations seront plus courtes et sans communion. Par ailleurs, il faudra garder une distance de deux mètres entre chaque célébrant, à l’exception des couples vivant dans la même résidence, qui pourront s’asseoir à côté.

Un maximum de 50 personnes pourra être accepté à l’église. Il est donc possible que certaines personnes se voient refuser l’accès.

Ermitage

À l’Ermitage Saint-Antoine du Lac-Bouchette, la direction et les capucins, ont décidé de célébrer des messes dans la chapelle mariale à 11h chaque jour depuis le 25 juin en accueillant pas plus de 50 pèlerins .

Les offices seront également diffusés par les haut-parleurs extérieurs. Ainsi les gens pourront se rendre à l’Agora Notre-Dame et écouter dans leur voiture ou à  l’extérieur en respectant les règles de distanciations sociales.

Messe du dimanche : retour possible en septembre

Pour la réouverture complète des églises et du retour normal des célébrations, l’Unité paroissiale préfère attendre que la Santé publique du Québec permette le retour des rassemblements intérieurs de 100 personnes.

Elle invite d’ailleurs la population à continuer vivre les célébrations tantôt sur le web, tantôt à la télévision en attendant l’annonce.

Mesures sanitaires

Parmi les mesures, les chaises, les bancs, les rampes, les objets liturgiques, les portes et tout ce qui est susceptible d’être touché devront être nettoyés.

Et plutôt que d’être accueillis par les traditionnels bénitiers, les paroissiens seront plutôt accueillis par des bouteilles de désinfectant à mains!

Par ailleurs, il n’y aura pas de servants de messe. Avant chaque célébration, les règles sanitaires seront rappelées. Si le port du masque n’est pas obligatoire, il est fortement recommandé.

En ce qui a trait aux baptêmes, ceux-ci sont remis en septembre.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des