Pause d’un an pour le circuit d’hébertisme aérien

Pause d’un an pour le circuit d’hébertisme aérien

Le circuit d’hébertisme aérien d’Arbre en arbre de Saint-Félicien sera fermé cet été. La corporation Vélo 2 max a décidé de ne plus l’exploiter et l’a remis à la ville, qui a décidé de ne pas ouvrir le site en 2019.

« On prend une pause d’un an avant de déterminer ce que l’on fera avec le site dans le futur. On attend de voir les résultats du plan de développement du centre Tobo-Ski avant de prendre une décision à savoir si on l’opère en 2020 », a expliqué la coordonnatrice aux organismes corporatifs, Sylvie Cantin.

Avec 1950 utilisateurs en 2018, le site est difficile à rentabiliser. Il ne peut y avoir des employés seulement attitrés au circuit d’hébertisme aérien. Il faut une personne à la billetterie pour l’ensemble des activités, dont le vélo de montagne.

« On ne peut pas non plus mettre un employé qui attend si des touristes viennent. Il faut trouver une formule multitâche. »

La ville va réaliser les investissements minimums pour maintenir adéquatement les structures.

Trop de choses à gérer

Le club de vélo de montagne a opéré le site pendant 4 ans, mais a décidé d’abandonner.

« Ce n’est pas nécessairement une question de rentabilité. C’était devenu compliqué pour nous de s’occuper du développement du vélo de montagne et d’assurer le service. Comme nous avons de beaux projets dans le futur qui vont demander de l’énergie, on a décidé de redonner le site à la ville », a expliqué le président, Martin Demers.

Investissement

Le Tobo-Ski, qui a maintenant une cinquantaine d’années, doit investir dans ses infrastructures. Notamment, le monte-pente serait à changer, selon Sylvie Cantin. Et d’autres travaux pourraient être réalisés.

« À partir de l’analyse qui sera faite, on va voir son développement dans sa globalité et la ville pourra faire des choix d’investissement », exprime-t-elle.

Avec un plan de développement en main, le centre Tobo-Ski pourra faire des demandes de subvention pour le réaliser.

Par ailleurs, une phase 2 du village alpin serait à l’étude.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des