Pierre Lavoie est accueilli en héros à Lac-Bouchette

Photo de helene_gagnon
Par helene_gagnon
Pierre Lavoie est accueilli en héros à Lac-Bouchette

<![CDATA[

Après avoir parcouru une centaine de kilomètres, et après un retard de quelques quarts d’heure, les cyclistes du Grand Défi Pierre Lavoie ont finalement atteint le site de l’Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette en milieu d’après-midi, le vendredi le 14 juin.

C’est sous les cris et les applaudissements, que les cyclistes ont franchi les deux grandes arches. Pour le maire de la localité, Benoît Gélinas, cette escale est une belle carte de visite pour sa communauté : « Cet arrêt est un plus pour notre municipalité. Nous croyons fort en la mission que Pierre Lavoie s’est donnée, soit de faire bouger plus nos jeunes pour leur santé. Il a trouvé une formule pour leur permettre de rester motivés dans la pratique de divers sports. D’ailleurs, l’école primaire a permis aux élèves d’assister à cet événement. Ils ont fait le parcours de l’école à l’Ermitage à pied, soit environ deux kilomètres », mentionne M. Gélinas.

Avant d’entamer un nouveau tracé en direction de La Tuque, Pierre Lavoie a souhaité dire quelques mots : « Les personnes les plus importantes sont nos enfants. Quand on prend le temps de leur inculquer de bonnes valeurs, ils les garderont pour la vie. Aujourd’hui, nous devons penser aux responsabilités que nous avons en tant que maires, chefs d’entreprise, mais également comme citoyens et voir quels sont les gestes que nous pouvons poser dans les prochaines semaines. Il faut arrêter de penser que c’est le gouvernement qui va régler nos problèmes. Le gouvernement écoute la population. Tant et aussi longtemps que les Québécois ne voudront pas bouger et ne voudront pas mieux s’alimenter, le gouvernement ne changera rien. Par contre, la journée que le Québec va se lever, le gouvernement va mettre en place les leviers pour accélérer les processus », mentionne M. Lavoie.

TC Média à vélo

Audrey Tremblay, directrice des ventes au Journal Le Lac-St-Jean d’Alma, participe au Grand Défi Pierre Lavoie. Après avoir pédalé la distance entre Larouche et Lac-Bouchette, cette dernière était resplendissante : « Je trouve mon expérience extraordinaire. Cette année, près de 50% des participants en sont à leur première expérience. Nous sommes très bien encadrés. La section que j’ai parcourue était classée « aguerri » en raison des côtes que nous devions franchir, mais cela c’est tout de même bien passé. Nous sommes tous ici pour la même raison, alors il y a une belle fraternité qui s’installe entre les équipes », souligne la jeune femme.–

 

 

]]>

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des