Place de la mairie: Roberval cherche du financement

Louis Potvin
Place de la mairie: Roberval cherche du financement
Des demandes de subventions diverses ont été demandées pour transformer les fontaines en Place de la marie. (Photo : Trium Médias - Archives)

Roberval veut aller de l’avant avec son projet de Place de la mairie, même si des critiques sur son emplacement ont été émises. Des demandes financières ont été déposées pour sa concrétisation.

« Pour ceux qui doutent de la nécessité d’un tel projet, je peux vous dire que c’est  lorsqu’il y a des journées chaudes que l’on voit des gens qui ont besoin d’un espace adapté au centre-ville pour se rafraichir. La population de Roberval est diversifiée et les classes plus précaires ont besoin de ce type d’aménagement », laisse tomber le maire, Sabin Côté.

Un plan d’aménagement a été réalisé et les travaux, réalisés en trois phases, nécessiteraient un investissement de 750 000 $. Le projet vise à faire disparaitre les fontaines et aménager un endroit convivial pour y présenter des spectacles et se détendre. Une section pourrait avoir des jets ou jeux d’eau ludiques et utilisables aux besoins lors des journées chaudes.

Des tables à pique-nique, du mobilier contemporain et de la végétation viendront se greffer au concept.

Une somme de 200 000 $ provenant d’un fonds de la MRC a été accordée. Une demande de 250 000 $ a été déposée dans un programme fédéral.

Pour l’instant, la municipalité ne veut pas dévoiler les esquisses qui pourraient donner un aperçu de l’espace une fois aménagé.

Traversée

Après avoir songé à revoir à la baisse l’aide financière accordée à la Traversée internationale du lac Saint-Jean, Roberval a attribué la somme habituelle de 60 000 $.

« Comme il s’agit de fonds publics et avec la pandémie, nous ne savions pas quel type d’événement ils présenteraient. Nous avons donc demandé leur planification 2021 et comme ça répondait à nos critères, nous avons accordé cette somme», a justifié le maire.

Il a d’ailleurs rappelé que le Festival d’hiver n’avait pas obtenu d’aide vu que l’édition 2021 n’avait pas eu lieu. Tout comme le Jardin des Ursulines qui ne présente pas d’activités pour un 2e été.

Par ailleurs, le conseil municipal a décidé d’acheter une niveleuse au coût de 385 454 $. De plus, une somme de 338 623 $ a été accordée pour le remplacement des dégrilleurs à l’usine de prétraitement.

Finalement, une demande de subvention de 20 000 $ a été acheminée à la MRC pour la concrétisation du parc canin qui nécessite un investissement de 80 000 $.

Partager cet article