Roberval encadre la présence de chenils

Louis Potvin
Roberval encadre la présence de chenils
La ville de Roberval encadre plus strictement la possession de trois chiens et plus dans des résidences privées. (Photo : Courtoisie)

La Ville de Roberval a mis en place un règlement sur les chenils afin de mieux contrôler la présence de chiens dans les résidences et éviter de se retrouver avec des usines à chiots sur son territoire.

Depuis le début de l’année environ une dizaine de citoyens ont demandé à obtenir un permis de chenil. La majorité d’entre eux ont obtenu l’autorisation, mais récemment deux citoyens se sont vu refuser la possibilité d’avoir en leur possession plus de trois chiens.

La raison est simple puisqu’il y a des secteurs de la ville où c’est tout simplement interdit de posséder plus de trois chiens. Il faut demeurer dans une zone agricole et agroforestière pour que ce soit possible.

Pour les deux cas en question, une personne qui possède quatre chiens domestiques et une autre qui a un élevage de shiatsu, elles demeuraient en zone résidentielle.

Accompagnement

Malgré le refus, la Ville veut accompagner les propriétaires qui devront se conformer à la réglementation et se départir d’une ou de plusieurs bêtes. Ils disposent de 30 jours pour se conformer.

« Nous allons être facilitants dans ce dossier et montrer du doigté. On est conscient que ça peut être difficile pour certaines personnes, mais il faut comprendre qu’il faut faire respecter notre réglementation », a exprimé le maire Sabin Côté.

Visite des lieux

Avant d’accepter d’accorder un permis de chenil, la Ville travaille en collaboration avec le Refuge animal pour faire une visite des lieux et constater que les installations sont adéquates, c’est-à-dire concernant l’espace, la disposition, la sécurité et le bien-être des animaux.

Dans le cas d’élevage, la Ville veut s’assurer que tout se fait dans les règles de l’art.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des