Roberval pourrait aller de l’avant avec une consultation citoyenne

Photo de helene_gagnon
Par helene_gagnon
Roberval pourrait aller de l’avant avec une consultation citoyenne

<![CDATA[

TERRITOIRE. Pekuakamiulnuatsh Takuhikan a fait parvenir une lettre à la Ville de Roberval. Dans cette correspondance, la communauté autochtone demande l’appui des élus robervalois quant à une demande qu’elle réalisera afin d’ajouter à son territoire les lots acquis qui sont situés sur le territoire de Roberval.

« La communauté nous demande de l’appuyer quant au transfert immédiat des terrains. La Ville de Roberval a le devoir de rassurer la population. C’est pour cette raison, que nous allons échanger et discuter d’une manière extrêmement transparente, contrairement à ce qui a été fait dans le passé. C’est l’une des raisons qui expliquent que nous avons lu la lettre de manière intégrale lors du dernier conseil. C’est un dossier particulier, qui mérite un traitement particulier », mentionne le maire de Roberval, Guy Larouche.

Dans sa lettre, la communauté de Mashteuiatsh mentionne qu’elle souhaite prolonger son parc industriel actuel jusqu’à la route régionale et ainsi assurer un meilleur développement économique qui sera bénéfique pour les municipalités adjacentes.

Comme les lots acquis par Mashteuiatsh sont toujours sur le territoire de Roberval, la Ville souhaite aller chercher toutes les réponses à ses questions, mais également pourrait consulter la population avant de donner une réponse.

« Pekuakamiulnuatsh Takuhikan nous a présenté les démarches au conseil lors d’une rencontre. Nous en connaissons les détails, mais des questionnements demeurent. Maintenant que nous avons reçu cette lettre, nous allons en accusé réception, mais nous ne donnerons pas de réponse définitive tant que les Robervalois ne seront pas consultés. Il nous faut l’approbation des citoyens », explique la maire.

La Ville de Roberval souhaite que les échanges demeurent cordiaux. Elle évaluera dans les prochaines semaines quel mécanisme sera mis d’avant afin d’obtenir l’opinion populaire.

Un vote pourrait être réalisé, mais le fait que la population de Mashteuiatsh puisse voter sur le territoire de Roberval pourrait biaiser les résultats. Des démarches ont déjà eu lieu à ce sujet auprès du Directeur général des élections autant du côté de la Ville de Roberval que de la communauté de Mashteuiatsh.

]]>

Partager cet article