Saint-Félicien marche par solidarité

Photo de Guillaume Pétrin
Par Guillaume Pétrin
Saint-Félicien marche par solidarité
(Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

Plus de 260 personnes ont marché aujourd’hui sur le boulevard Hamel dans le cadre du rassemblement organisé par deux citoyennes de Saint-Félicien.

L’activité permettait d’amasser des dons afin de venir en aide aux familles touchées par l’accident de la route qui a eu lieu à Chambord récemment et qui avait fait 4 jeunes blessés.

Jessica Meunier et Mylène Nepton. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

Les gens se sont réunis en ce samedi 2 novembre à 13h dans le stationnement de la Polyvalente des Quatre-Vents étant donné que les victimes sont des élèves de l’école.

Les deux citoyennes en question qui organisaient la marche, Jessica Meunier et Mylène Nepton, se disaient sensibles à ce que les parents des victimes doivent vivre en ce moment.

« Dans le fond, cette marche est venue d’un questionnement en tant que maman de 3 enfants. Je voulais savoir ce que l’on pouvait faire afin d’aider ces familles-là. »

(Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

« Le but de cette marche, c’est de leur montrer qu’il y a une ville complète derrière eux et pour leur apporter tout notre soutien et leur dire que l’on pense à eux. On leur souhaite énormément de courage pour qu’ils puissent passer à travers cette épreuve. »

Au retour de la marche, les deux femmes se disaient plus que satisfaites du rassemblement et elles avaient bon espoir de pouvoir remettre une importante somme d’argent aux familles des victimes.

« On est vraiment fières. On a un beau sentiment de fierté et le monde est vraiment généreux aussi. »

Éric Delisle. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

Témoignages

Avant de prendre le départ, la population présente a pu entendre quelques témoignages de gens qui se disaient touchés par ces événements.

Éric Delisle, qui se déplace maintenant en fauteuil roulant à cause d’un accident de motoneige, a souligné à quel point l’aide des proches est primordiale dans ce genre de situation.

« Chaque étape quotidienne demandait une nouvelle adaptation et je savais que c’était un long chemin qui m’attendait. Lorsque j’ai pris conscience de tout ce qui avait été mis en place pour ma famille et moi, j’ai eu la force de me concentrer sur ma réadaptation. Nous étions étonnés de voir comment l’entourage proche et moins proche s’étaient mobilisés pour nous venir en aider. C’est grâce à tous ces gens qu’aujourd’hui notre vie est différente mais toujours aussi belle. »

Le directeur de la polyvalente Carl Bouchard. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

Le directeur de la polyvalente Carl Bouchard avouait que c’était la moindre des choses que l’école offre toute sa collaboration aux organisatrices, surtout que plusieurs des élèves sont directement affectés par ce triste accident.

« Quand les événements sont arrivés, on a mis en place un plan de match pour offrir du support à toutes les classes. On a placé aussi des intervenants au centre ressource où les jeunes qui sont plus touchés sont écoutés et on peut aussi discuter avec eux. »

Djeffrey Tremblay. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

Djeffrey Tremblay, ami des quatre victimes, a aussi livré un hommage personnalisé à chacun de ses amis.

« Je voulais vous dire qui sont ces personnes-là pour moi. Rosalie, c’est une personne vraiment attachante qui va penser aux autres avant elle et qui prend bien soin de ses amis. Il y a Anika, une personne avec une explosion d’énergie. C’est impossible de s’ennuyer avec elle et elle est capable de toujours nous faire rire. Nathan, c’est quelqu’un d’exceptionnel, honnête et authentique.  Pour Jean-Christophe, c’est un gars qui fait n’importe quoi pour tout le monde. Il pense vraiment aux autres et c’est vraiment un bon gars. »

(Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

Co-propriétaire du IGA Lamontagne et fille, Yvon Lamontagne mentionnait qu’il est normal de s’impliquer dans sa communauté en tant que commerçant.

« Il faut être solidaire avec la population car il n’y a pas personne qui souhaite ça à des gens. Si on peut les aider, on va toujours le faire, comme on le fait dans beaucoup d’autres activités. On fait le maximum que l’on peut faire. Ça touche beaucoup de monde dans la communauté. »

Brunch dimanche

Un brunch musical est aussi organisé comme activité de solidarité. Il aura lieu ce dimanche 3 novembre de 9h à 12h à la Polyvalente des Quatre-Vents.

Les personnes intéressées peuvent se procurer des billets au coût de 15$ par adulte, 8$ pour les jeunes de 6 à 14 ans. Le brunch est gratuit pour les enfants de 5 ans et moins.

Il est possible de les acheter chez les détaillants suivants : Pharmaprix, Super Sagamie Raymond Guay, Pharmacie Brunet et au salon de Coiffure Cynthia Côté.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des