Service incendie de Roberval : de nouvelles conditions de travail pour les pompiers

Photo de Julien B. Gauthier
Par Julien B. Gauthier
Service incendie de Roberval : de nouvelles conditions de travail pour les pompiers
Le maire de Roberval, Sabin Côté et Mike Boily, président de l’Association des pompiers du Service de sécurité incendie de la Ville de Roberval ont signé l'entente le 30 juillet à la caserne de Roberval. (Photo : Courtoisie)

La ville de Roberval et le Service de sécurité incendie de Roberval ont conclu une nouvelle entente quant aux conditions salariales et de travail des pompiers pour les cinq prochaines années.

Des modifications ont notamment été apportées à la procédure de règlement des litiges afin de la rendre plus formelle et ainsi favoriser la résolution de problèmes en amont par un processus d’échange et de dialogue. De plus, l’ajout d’une rémunération pour les nouveaux pompiers pendant leur formation, plutôt qu’à la fin, favorisera la rétention et l’adhésion des nouveaux membres.

L’entente est également accompagnée d’une augmentation salariale annuelle de 2 %, à l’exception de la prime de garde, qui sera de 0.5% par année. Finalement, un rattrapage salarial est offert pour le travail en caserne pour rejoindre le taux horaire des pompiers en intervention en 2024.

Rétroactive, cette entente est en vigueur depuis le 1er janvier 2020 et le sera jusqu’au 31 décembre 2024.

Entente satisfaisante

Les deux parties, la ville de Roberval ainsi que le Service de sécurité incendie de Roberval se sont tous deux montrés satisfaits du résultat des négociations.

« Notre objectif a toujours été de maintenir et même d’accroître la sécurité de nos citoyens en ne faisant aucun compromis sur l’efficience du Service de sécurité incendie. À ce titre, je tiens à féliciter chacun des membres du comité de négociation pour leur travail consciencieux et les décisions responsables qui ont été prises », a fait valoir Sabin Côté, maire de Roberval.

« Pour nous, il était impératif de continuer à offrir à la population des services de qualité tout en assurant la sécurité et le bien-être de nos équipiers. C’est dans cet esprit que nous avons participé aux négociations de bonne foi afin de trouver des compromis acceptables au bénéfice de tous. Les négociations se sont déroulées dans une ambiance d’ouverture d’esprit de la part des deux parties », a renchéri Mike Boily, président de l’Association des pompiers du Service de sécurité incendie de la Ville de Roberval.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des