Soutien, aide financière et commerce en ligne

Photo de Louis Potvin
Par Louis Potvin
Soutien, aide financière et commerce en ligne

Le CLD du Domaine-du-Roy travaille à mettre en place une solution pour que les commerces et entreprises se retrouvent sur un site commun de commerce en ligne.

« Nous avons donné un mandat pour faire un état des lieux pour connaître les entreprises qui étaient déjà en ligne et celles qui aimeraient l’être. On voit que c’est un incontournable avec la crise que nous vivons et nos entreprises devront s’adapter à cette nouvelle réalité », mentionne le responsable de la cellule de crise au CLD du Domaine-du-Roy, Jean Simard.

Ensuite, une structure pas compliquée devra être mise en place pour que la plate-forme fonctionne de manière simple et conviviale.

Pour l’heure, il n’y a pas que l’importance de créer un genre d’Amazon local, il y a aussi l’aide à apporter à certaines de 1 146 entreprises locales.

En plus des différentes aides annoncées par les deux paliers de gouvernement, la MRC va disposer d’une somme d’urgence pour les soutenir. Un montant de 7 M$ sera partagé entre les CLD de la région. Les entreprises pourront obtenir un prêt maximum de 50 000 $.

Jean Simard dirige la cellule de crise créée pour soutenir les entreprises du secteur.(Photo – archives)

Inquiétude mais pas de panique

Depuis que le premier ministre François Legault a mis le Québec sur pause, le téléphone ne dérougit pas au CLD.

« Les propriétaires nous téléphonent. Ils veulent parler à quelqu’un de proche. Ils ont besoin d’informations. Alors, nous leur présentons les programmes qui sont les mieux adaptés à leur situation. Le prêt de 40 000 $ du fédéral et les subventions salariales à 75 % sont intéressants. »

Selon Jean Simard, il n’y a pas de sentiment de panique pour l’instant. Il s’agit plus d’inquiétude.

« Plusieurs nous disent qu’ils sont en mesure de composer avec la date du 4 mai pour un retour aux activités. Mais si ça devait se prolonger, certains ne sont vraiment pas sûrs de passer au travers. Pour certains commerces, restaurant et entreprises touristiques ça risque d’être très difficile. »

Mieux communiquer

Finalement, la cellule de crise, composée du CLD Domaine-du-Roy, de la SADC Lac-St-Jean Ouest, ainsi que des Chambres de commerce et d’industrie de Roberval et de Saint-Félicien, va centraliser les messages à envoyer aux entreprises.

Comme il y a beaucoup d’informations qui circulent, des synthèses seront faites en utilisant un vocabulaire simple.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des