Sylvie Hébert vit à fond l'aventure Cavalia

Par Daniel Migneault
Sylvie Hébert vit à fond l'aventure Cavalia

<![CDATA[

Sylvie Hébert de La Doré vit un véritable conte de fée que tous les passionnés du monde équestre aimerait vivre. Elle, son conjoint Stéphan Gagné et son fils Samuel Hébert-Moreira sillonnent les grandes villes nord-américaines avec la troupe Cavalia depuis près de quatre ans.

Amoureuse des chevaux, Sylvie et son conjoint ont décidé en 2009 de tout abandonner, afin d’embarquer dans la grande aventure de Cavalia : « Encore aujourd’hui, j’ai l’impression de vivre un rêve. Même si l’effervescence des premiers moments n’y est plus, je suis toujours heureuse de me lever le matin et d’aller m’occuper des chevaux. Pour moi, ce n’est pas un travail de m’occuper de ces magnifiques bêtes, c’est du pur bonheur », souligne-t-elle.

Cavalia a permis à Sylvie Hébert de faire des arrêts dans de grandes villes : « Depuis les derniers mois, nous avons vu le Mexique, l’Arizona et la Californie. Nous profitons de ces escales pour visiter plusieurs autres villes et des attraits touristiques. J’ai vu Las Vegas en plus de m’y marier sans oublier notre visite au Grand Canyon. Odysséo nous donne la chance de pouvoir partir à l’aventure et nous souhaitons en profiter au maximum pendant que nous le pouvons. Nous sommes conscients de la chance exceptionnelle que nous avons actuellement », mentionne Mme Hébert.

Le spectacle Odysséo est présenté à Laval jusqu’au mois de juin. Le plus gros chapiteau au monde et toutes les infrastructures qui s’y greffent donnent l’impression qu’un petit village vient de s’implanter dans la ville : « Nous sommes 125 employés, dont la majorité vit sur le site. Il y a donc un esprit de famille qui s’installe et des liens qui se tissent », souligne-t-elle.

Plus de détails dans votre journal L’Étoile du Lac

]]>

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des