Tourisme CLD Domaine-du-Roy annonce ses couleurs

Denis Hudon
Tourisme CLD Domaine-du-Roy annonce ses couleurs
DCIM101MEDIADJI_0695.JPG

Même en étant amputée de 25 % d’une clientèle internationale en raison de la COVID-19, Tourisme CLD Domaine-du-Roy veut miser sur ses nombreux attraits touristiques et naturels pour aller chercher sa part de visiteurs cet été.

« Il reste toujours une part de l’ordre 75 % de visiteurs qui proviennent de la région et d’ailleurs au Québec. Je suis persuadé qu’avec tout ce qu’on peut faire sur notre territoire, nous sommes en bonne posture pour nous en tirer cet été », lance Alexandre Danieli, consultant en développement touristique chez Tourisme CLD Domaine-du-Roy.

Il rappelle que le Zoo Sauvage tient sa saison, que c’est le cas aussi avec le Village historique de Val-Jalbert et le Trou de la fée à Desbiens, notamment. Toutefois, la Vieille fromagerie Perron à Saint-Prime a préféré ne pas ouvrir tandis que Moulin des pionniers est accessible partiellement.

Par ailleurs, les plages et campings en bordure du lac Saint-Jean, les sites d’hébergements, les chalets au bord de rivières et lacs, les sentiers pédestres et la Véloroute sont autant de terrains de jeux attrayants pour les visiteurs, estime Alexandre Danieli.

« On demeure un territoire très attractif pour bon nombre de québécois et les clientèles familiales. C’est l’occasion rêvée de venir nous visiter cet été et les gens ne vont pas s’ennuyer, au contraire ».

Alexandre Danieli ne cache pas que l’absence de touristes à l’international, principalement de l’Europe, va faire mal cet automne, mais il y a moyen selon lui d’aller chercher de nouvelles clientèles.

Tourisme d’affaires et autocueillette

Il est d’avis que le tourisme d’affaires peut venir sauver une partie des meubles. Alexandre Danieli indique que les efforts sont réactivés de plus belle avec le Bureau des congrès Lac-Saint-Jean.

« Il se prépare une importante campagne publicitaire pour attirer ici le tourisme d’affaires grâce à nos attraits, notre hébergement, nos services et notre accueil », annonce Alexandre Danieli qui demeure confiant pour la présente saison touristique en dépit des obstacles liés à la pandémie.

Celui-ci parle aussi de la découverte de nos saveurs du terroir avec la formule <@Ri>Goûte ton lac<@$p> en association avec sept entreprises pour l’autocueillette d’une quinzaine de variétés de légumes.

« C’est la première fois qu’une saison touristique doit conjuguer avec une pandémie. C’est seulement à long terme qu’on pourra mesurer tout ça », conclut Alexandre Danieli.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des