Un artiste français au Village sur glace

Photo de Louis Potvin
Par Louis Potvin
Un artiste français au Village sur glace
<![CDATA[

Les gens qui vont se rendre au Village sur glace de Roberval pourront voir évoluer un artiste français à l’œuvre durant un mois.

Cette résidence particulière va permettre de démystifier le travail d’un artiste qui utilise des coffrages pour fabriquer des oeuvres. Lors de son séjour à Roberval, Maxime Thoreau va utiliser la neige pour réaliser une série de sculptures.

«C’est un beau maillage avec les bénévoles du Village sur glace, qui connaissent comment se manipule et se comporte la neige, et un artiste qui devra composer avec ce matériau qui est nouveau pour lui», expose Vicky Tremblay, médiatrice culturelle à la Ville de Roberval.

Populaire

L’appel du froid et de la nordicité a intéressé plusieurs artistes. En effet, la ville de Roberval a reçu de nombreuses candidatures pour cette résidence, dont celles d’artistes européens et américains. Certains de la région ont aussi témoigné de leur intérêt.

C’est un jury de personnes qualifiées qui ont arrêté leur choix sur l’artiste de 28 ans.

«Ce qui a séduit le comité de sélection, en plus de sa longue liste de réalisations, c’est l’échange d’expertise qui sera nécessaire entre le public, les bénévoles du Village sur Glace et l’artiste. La démarche artistique de ce dernier met en rapport l’objet artisanal et l’objet industriel. À travers ses oeuvres, les objets habituellement produits mécaniquement et à la chaîne sont refabriqués de manière artisanale.»

Mettre la main à la neige

Les personnes sur place pourront donc donner un coup de main à l’artiste pour remplir les moules. Comme, il y a un procédé industriel derrière sa démarche, Vicky Tremblay croit que ça va intéresser les habitués du Village sur glace et qu’il s’agira d’une œuvre participative.

Lors de son arrivée à Roberval, le 11 février, Maxime Thoreau prendra environ une semaine à fabriquer ses coffrages. C’est ensuite qu’il se rendra au village sur glace pour fabriquer les sculptures sur neige, qu’il devrait répéter en plusieurs exemplaires selon les résultats obtenus.

Pendant la semaine de relâche, les jeunes pourront aussi s’impliquer dans la création des sculptures s’ils le souhaitent.

Le séjour de Maxime Thoreau se terminera le 11 mars.

]]>
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des