Une année chargée en 2021

Louis Potvin
Une année chargée en 2021
Des terrains industriels seront développés dans le secteur de l’usine de Granules LG.

Les projets ne manqueront pas en 2021 à Saint-Félicien. Par contre, le plan de développement de 8M$ du Tobo-ski ne pourra se réaliser cette année faute d’avoir obtenu une subvention.

« On a beaucoup de projets d’infrastructure cette année pour les routes et pour le développement résidentiel et industriel.  Cependant, nous sommes très déçus de ne pas avoir eu la subvention pour le Tobo-ski. Il n’y avait pas suffisamment d’argent dans le programme », déplore le maire, Luc Gibbons.

La Ville devra donc réaliser le projet par phase et tenter d’obtenir des subventions dans d’autres programmes.  Le maire Gibbons affirme que sans subvention, les travaux ne pourront pas s’amorcer.

« On le voit avec la pandémie, notre centre est très populaire. Il y a un potentiel de développement, mais on n’a pas la capacité de payer 8 M$ pour le réaliser, ça prend de l’aide. »

Nouveau secteur industriel

Vu la demande pour les terrains industriels, la Ville va développer un nouveau secteur à proximité de l’usine de Granules LG. Une vingtaine de terrains seront aménagés.

« Il ne reste qu’un terrain à vendre pour celui du secteur de l’Écocentre. Comme nous avons beaucoup de demandes et que les entreprises aiment être à proximité de la route, nous avons décidé d’investir dans le secteur de la rue de la Moraine. »

Le secteur résidentiel n’est pas négligé non plus. L’ajout de terrains prêts à la construction se réalisera par l’entrepreneur Marc Benoit dans le secteur du IGA, un autre en villégiature sur le Chemin de la Pointe, nommé Potvin-Poirier, et la réalisation de la 2e phase du village alpin par Martin Demers. Il s’agit d’un projet de 2,2 M$ financé à 40% par la Ville pour l’aménagement de 26 terrains à proximité des sentiers de vélo de montagne.

Travaux routiers

En ce qui concerne les travaux routiers, une partie de la rue Vaudreuil (900 000$) et LW Leclerc (900 000$) sera réparée. De plus, du pavage pour 1 M$ sera réalisé sur différentes artères. Aussi, l’eau potable sera déployée dans le Chemin Fortin du secteur Saint-Méthode.

Pour ce qui est de l’aménagement d’un carrefour giratoire à l’entrée sud de la municipalité, les discussions vont s’intensifier avec le ministère des Transports pour déterminer sa configuration et quel sera le partage des coûts.

« C’est un dossier qui avance bien. Il faut déterminer quelles seront les responsabilités de la Ville et qui paye quoi? »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires