Une buche pour la cause

Par Yohann Harvey Simard
Une buche pour la cause
Un beau moment offert par le Mouvement des Grands Frères et Grandes Sœurs, mais qui devra se faire différemment en raison de la pandémie. (Photo : Courtoisie)

L’organisme Grands frères Grandes Sœurs (GFGS) du Domaine-du-Roy mène actuellement sa campagne de financement « Acheter une buche pour éviter les embûches ! ». L’organisme joint ainsi l’utile à l’agréable en permettant à la population de s’acheter une buche de Noël tout en participant à une bonne cause.

L’organisme qui offre traditionnellement des programmes de mentorat en présentiel souhaite assurer le maintien de ses activités par la mise en place d’une plateforme en ligne.

Afin de permettre la réalisation du projet, la population est donc invitée à faire l’achat d’une buche Noël sur la page Facebook de l’organisme dont tous les bénéfices iront au développement de ladite plateforme.

« On ne fait pas de la sollicitation, on veut seulement offrir aux gens la possibilité de s’acheter une buche qu’ils auraient achetée pareil. Mais là en plus, ils font une bonne action », précise Véronique Potvin, directrice du Mouvement Grands Frères Grandes Sœurs du Domaine-du-Roy.

Mentorat individuel en ligne

Dans le sillage de la pandémie, comme beaucoup d’autres, GFGS emboîte le pas et se tourne vers le développement des services en ligne. Par souci de rigueur, l’organisme travaille actuellement à l’élaboration d’une plateforme en ligne qui soit 100% sécuritaire. « On veut vraiment avoir une plateforme qui soit complètement sécuritaire pour éviter que les jeunes se mettent à parler à n’importe qui sur Internet. Les tests sont toujours en cours présentement, mais ça devrait être prêt au printemps. »

Cette nouvelle formule permettra à l’organisme à poursuivre sa mission de créer des relations de mentorat inspirantes et déterminantes qui révèlent le plein potentiel des jeunes et les outillent pour l’avenir.

Programme de groupe

L’organisme souhaite également mettre au jour une version virtuelle de son programme « Lire et grandir », un programme scolaire axé sur les dynamiques de groupe dans lequel un mentor fait la lecture à un groupe de 6 à 8 enfants du primaire.

Plusieurs thèmes sont alors abordés au cours des séances :  développer le plaisir d’apprendre, désamorcer ses peurs, faire face à ses émotions, partager ses peines et ses secrets etc.

« On veut adapter nos programmes locaux pour qu’ils soient projetés dans les classes. Comme ça, on pourrait intervenir directement dans les classes, mais à partir de nos bureaux. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires