Une nouvelle œuvre est dévoilée à la Bibliothèque Georges-Henri Lévesque

Par Daniel Migneault
Une nouvelle œuvre est dévoilée à la Bibliothèque Georges-Henri Lévesque

<![CDATA[

Après six mois de travail, les participants au projet « À traverre l’enfance » ont dévoilé le fruit de leurs efforts. Leurs œuvres peuvent désormais être admirées à la Bibliothèque Georges-Henri Lévesque de Roberval.

Ce projet mené par la corporation Idéaux Travail, en collaboration avec le Carrefour jeunesse-emploi, a permis à huit jeunes ayant des difficultés d’insertion socioprofessionnelle de vivre une belle expérience. Ils ont réalisé 48 vitraux ayant pour thème la culture et l’enfance.

L’œuvre possède onze vitraux dont les dessins ont été imaginés par des enfants et seize vitraux illustrant les notes de musique constituant une portée. Pour signifier les liens entre les générations, les vitraux symbolisant la chanson « Au clair de la lune » ont été placés au centre puisque cette mélodie ne vieillit pas. Pour compléter, un vitrail représentant Frigolo, la mascotte du Village sur glace, rappelle le pouvoir créé par l’union et la participation de toute une communauté. Un vitrail «de « Pierrot la lune »plus onze vitraux inspirés de livres d’histoire nous replongent dans des souvenirs d’enfance et nous donnent la permission de rêver à d’autres projets réalisables. Pour terminer l’œuvre, huit vitraux de verre clair indiquent que pour voir clair, il faut laisser passer la lumière dans la tête et le cœur. « Les jeunes ont développé plusieurs compétences comme la minutie, la patience, la ponctualité, la persévérance. Ils ont passé pour toute la gamme des émotions. Nous sommes tous fiers des résultats. Je suis certain que ce projet les aidera pour l’avenir », explique la coordonnatrice Véronique Girard.

Plusieurs participants ont réussi à trouver un emploi, tandis que d’autres ont effectué un retour aux études. D’autres projets similaires de réinsertion sociale sont présentement en cours d’élaboration.

Leurs œuvres sont bien en évidence dans le nouveau coin de lecture et de contes animés de la bibliothèque, au grand plaisir de responsable Jacques Audette : « Cette œuvre d’art est entièrement locale et profite à notre bibliothèque. Les jeunes et les bénévoles ont fait un excellent travail. Les vitraux ont tous un thème « jeunesse » qui vient agrémenter la section dédiée aux plus jeunes », affirme-t-il.

Les bénévoles Ruth Verreault, Lise Simard et Madeleine Lévesque se sont greffées au projet pour soutenir les jeunes dans leurs démarches. Mme Verreault souligne que l’art est un langage universel qui permet de réunir jeunes et moins jeunes. « À traverre l’Enfance » s’inscrivait dans le cadre du programme « Connexion compétences – volet Expérience de groupe » du gouvernement fédéral. Ce programme vise à intervenir auprès des jeunes âgés de 16 à 30 ans présentant des facteurs de risque face à leur intégration au marché du travail. Service Canada, dans le cadre de la Stratégie emploi jeunesse, a versé une contribution de 95 744 $. Emploi-Québec a participé par le biais du programme de subvention salariale.

]]>

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des