Visite au coeur de la mini-centrale de Val-Jalbert

Par Daniel Migneault
Visite au coeur de la mini-centrale de Val-Jalbert

<![CDATA[

La saison touristique du Village historique de Val-Jalbert prend son envol le 1er juin. Les derniers préparatifs sont en cours sur le site afin d’atténuer au maximum les impacts des travaux de construction de la mini-centrale.

Les travaux de creusage d’un tunnel d’amenée d’eau se poursuivront pendant la saison touristique. Une dizaine de travailleurs seront encore à l’œuvre. Toutefois, on nous promet que le son sera minime puisque le chantier est situé à 200 mètres au cœur de la montagne.

Les visiteurs remarqueront tout de même quelques changements. Le belvédère près de la chute a été reconstruit temporairement pour la saison touristique 2013. Les touristes pourront toujours se rendre à proximité de la rivière. Une murale sera installée à flanc de montagne, où sera érigé le bâtiment de la centrale, afin d’expliquer aux gens en quoi consistent les travaux.

« C’est le point de vue que les gens connaissent. Les travaux sont interrompus dans ce secteur et il n’y aura aucun impact pour les visiteurs », garantit le directeur général du Village historique de Val-Jalbert, Dany Bouchard.

Fermée depuis plusieurs années, la maison 18, située face au Vieux-Moulin, sera dorénavant accessible aux visiteurs. On y répondra aux différentes interrogations à propos du projet de centrale.

À gauche du Vieux-Moulin, on apercevra une zone de chantier bloquée par des palissades. Les personnes intéressées à voir la galerie d’amenée auront accès à une zone qui a été aménagée pour pouvoir observer le tunnel à distance sécuritaire.

Dany Bouchard ne croit pas que la sortie des opposants de même que le chantier de la mini-centrale affecteront la saison touristique. Un plan de communication sera mis en branle afin de bien informer la population et la clientèle.

Évolution des travaux

Le tunnel d’amenée sera complété au mois d’octobre. Lorsque la saison touristique du Village historique de Val-Jalbert sera terminée, on s’affairera à la construction du bâtiment qui abritera les turbines.

« Il faut réaménager l’horaire des travaux, puisque nous avons commencé un peu plus tard que prévu. Mais, nous croyons être en mesure de respecter les échéanciers, soit d’avoir terminé pour le début de la saison touristique 2014 », explique le directeur du projet, Marc Morin.

Rendez-vous sur la page Facebook de L’Étoile du Lac pour encore plus de contenu en cliquant ici.

]]>

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des