Vivre avec la maladie de Parkinson: Diane Bouchard témoigne

Photo de Yohann Harvey Simard
Par Yohann Harvey Simard
Vivre avec la maladie de Parkinson: Diane Bouchard témoigne
Diane Bouchard soutient qu’il est crucial de garder un mode de vie actif afin de réduire les effets négatifs de la maladie de Parkinson. (Photo : courtoisie)

Diagnostiquée de la maladie de Parkinson depuis 2011, Diane Bouchard a dû apporter bien des changements dans sa vie. Néanmoins, c’est la tête haute qu’elle affronte les nombreux défis que comporte maintenant son quotidien.

L’almatoise explique que contrairement à la croyance répandue, qui voudrait que le Parkinson cause uniquement des tremblements excessifs, le Parkinson s’accompagne de nombreux autres symptômes.

« Au niveau des tremblements, c’est surtout quand on est nerveux, quand on est face à une situation stressante. Mais à part ça, des symptômes, il y en a beaucoup d’autres. »

Dans son cas, cela se traduit notamment par des troubles du sommeil; une perte de force, de poids, d’équilibre, de concentration ainsi du sens de l’odorat et du goût. Elle fait également mention de moments où elle freeze subitement. Le simple fait de mettre un pied devant l’autre devient alors un défi.

« C’est conciliable avec une vie normale, mais il y a des bonnes et des mauvaises journées. Je dois adapter mes activités en conséquent », affirme Diane Bouchard.

Soutien

Si Diane parvient malgré tout à mener une « vie normale », elle souligne que c’est notamment grâce au soutien qu’elle reçoit de la part de Parkinson Saguenay-Lac-Saint Jean (SLSJ).

« On est très bien appuyés par Parkinson SLSJ. Ils nous proposent régulièrement des formations, des conférences, des activités et plein de cours pour nous permettre de bouger. »

Plus d’informations sur les services offerts par Parkinson SLSJ sont disponibles au https://www.parkinson-slsj.ca/.

Plateforme « témoignages »

Diane Bouchard a également la chance de pouvoir compter sur le soutien indéfectible de son proche aidant, son conjoint Mario Lalancette.

D’ailleurs, c’est ensemble qu’après avoir été nommé porte-parole de Parkinson SLSJ, le couple a décidé d’aller plus loin en mettant sur pied une plateforme en ligne.

« Le but de la plateforme, c’est de ne pas parler des « boutes plates », du côté technique de la maladie. On laisse ça aux professionnels. Nous on veut offrir des témoignages, des conférences et un endroit où les parkinsoniens et leurs proches aidants peuvent échanger entre eux », souligne Mario Lalancette.

« C’est de ça dont les gens ont besoin : se faire rassurer et de croire en quelque chose », conclut Diane Bouchard.

Il est à noter qu’une première conférence sera donnée en salle prochainement. La plateforme en ligne étant toujours en cours de programmation, les gens peuvent s’y inscrire en communiquant directement avec Diane Bouchard via son adresse courriel : diane.bouchard@parkinson.saguenay.com

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires