Mercredi, 19 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 4 s

« Une déclaration inutile » - Michel Perreault

Le 06 mai 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 06 mai 2015
Par

ÉCONOMIE. Le maire de Girardville, Michel Perreault, estime que le grand patron de Produits forestiers Résolu, Richard Garneau, a fait une déclaration inutile en laissant entendre qu’il faudra peut-être éventuellement sacrifier l’une des usines de Saint-Thomas-Didyme ou de Girardville si des volumes de bois sont perdus des suites du litige avec le Grand conseil des Cris du Québec.

« C’est une déclaration assez spéciale. Ça donne quoi de créer de l’incertitude dans des communautés déjà durement touchées et dans un secteur économique qui ne va pas très bien ? Avec cette déclaration, il vient jouer dans la tête de nos gens et ensuite il nous demande de l’appuyer », laisse tomber Michel Perreault.

Celui-ci rappelle que ce dossier ne date pas d’hier et s’interroge quant à la pertinence de faire une telle déclaration à ce moment-ci. Malgré tout, il affirme qu’il appuie toujours l’entreprise.

« Il ne faudrait pas se méprendre. Je les appuie toujours à 100 %, mais j’aurais aimé recevoir un appel auparavant. Je comprends bien que c’est une entreprise privée, mais j’aurais aimé avoir un coup de fil pour qu’on me dise « écoute, on va faire une déclaration, c’est dans tel contexte et pour telle raison ». Ça aurait mieux passé », soutient le maire de Girardville.

Michel Perreault ajoute qu’à court terme, il n’y a rien à faire et qu’il faut se montrer patient. « Il faut laisser aller les affaires », laisse-t-il tomber. 

À lire sur le même sujet:

Mise en demeure du Grand conseil des Cris contre PFR

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES