Actualités

Temps de lecture : 2 min 10 s

LG Automobile cède sa place à Jean Dumas Ford

Le 10 mai 2016 — Modifié à 00 h 00 min le 10 mai 2016
Par

AUTOMOBILE. En début de semaine, Alain Niquet, propriétaire de LG Ford Roberval, annonçait la vente de sa concession à Jean Dumas.

Après 48 ans dans le domaine de la vente automobile, l’heure de la retraite a sonné pour M. Niquet.

« Nous avons construit petit à petit notre commerce pour qu’il devienne ce qu’il est aujourd’hui, une entreprise familiale prospère et impliquée dans la communauté. Je me retire avec fierté et avec un amour profond pour mon travail. Par contre, je ne peux vous cacher notre regret que la tradition familiale se termine aujourd’hui », souligne Alain Niquet.

En raison des lois fiscales, il est extrêmement difficile de faire le passage de l’héritage familial.

« Actuellement, on se heurte à un mur fiscal comparativement à une vente étrangère. Il y a beaucoup plus d’avantages à vendre à un tiers. La réalité, c’est qu’il faut vendre à la famille beaucoup plus cher pour obtenir un gain de capital. Je ne peux pas cacher que c’est notre fonds de retraite qui est dans le garage. Si je veux retirer un peu d’argent, je me devais de prendre cette décision », souligne M. Niquet.

Comme la transaction familiale était impossible, Alain Niquet a offert à Jean Dumas de faire l’acquisition de LG Ford. Les deux hommes se connaissent depuis plusieurs années, ils ont finalement signé une entente. C’est le 1er mai dernier que la transaction est devenue active.

« Les relations d’affaires entre les familles Niquet et Dumas ne datent pas d’hier. En fait, les premiers liens ont été tissés par nos pères respectifs, Édouard et Lucien, il y a de ça plusieurs années. Alain et moi avons eu l’occasion de nous côtoyer régulièrement. Au fil des temps, nos rapports ont évolué et nous avons développé une relation de confiance et de respect », mentionne Jean Dumas.

Un nouveau modèle d’affaires

Il est révolu le temps des concessionnaires familiaux. Aujourd’hui, le modèle s’opère à grande échelle. Jean Dumas est propriétaire des bannières Honda et Hyundai de Saint-Félicien, de Kia à Alma, de Ford à Saint-Félicien, Dolbeau et maintenant Roberval. Sans oublier les multiconcessions de Dolbeau-Mistassini et Chibougamau.

« Actuellement, dans le milieu de l’automobile, c’est la tendance autrement, on ne s’en sort pas. Les groupes envahissent et vont continuer d’envahir le marché automobile. Une concession seule dans quelques années, nous n’allons plus voir cela dans la région. En ville, c’est une autre histoire, mais à Roberval, Alma ou Dolbeau-Mistassini, il faut en avoir plusieurs. Le seuil de rentabilité est de plus en plus difficile à atteindre », souligne M. Dumas.

Les gens magasinent un véhicule en fonction du service et des prix. Avec plusieurs concessions, l’entreprise peut maintenant consolider certaines dépenses.

« Nos clients savent ce qu’ils recherchent. Nous avons déjà essayé de leur faire faire le tour des concessionnaires avec nos multiconseillers, mais ils ne veulent pas se faire vendre n’importe quoi. Ils vont dans la boîte où il y a de l’inventaire et de la connaissance dans le domaine », souligne M. Dumas.

Dans les prochaines semaines, le nom de LG Ford disparaitra pour laisser la place à Jean Dumas Ford.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES