Vendredi, 12 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 57s

Gaz naturel liquéfié : Une avenue intéressante pour Saint-Félicien

Le 14 octobre 2014 — Modifié à 00 h 00 min le 14 octobre 2014
Par

ÉCONOMIE. Le gaz naturel liquéfié pourrait s’avérer être une solution qui sécuriserait les approvisionnements de l’usine de pâte de Saint-Félicien et des Serres Toundra. C’est du moins l’avis du maire de Saint-Félicien, Gilles Potvin.

Dans le cadre de la relance du Plan Nord, le gouvernement Couillard a en effet annoncé une participation d’Investissements Québec dans Gaz Métro GNL, une filiale de Gaz Métro qui est spécialisée dans le gaz naturel liquéfié. Le gouvernement table sur le gaz naturel liquéfié comme un atout pour favoriser l’investissement dans le Nord québécois.

Le maire Gilles Potvin, lui, y voit une opportunité de consolider l’approvisionnement en gaz naturel de l’usine de pâte de Produits forestiers Résolu et le complexe serricole des Serres Toundra. « On sait qu’avec notre usine et le développement des Serres Toundra, on pourrait se retrouver en rupture d’approvisionnement. Le gaz naturel liquéfié permettrait de combler les besoins pour l’expansion future des Serres », a indiqué le maire Potvin.

« On ne parle pas de haute technologie, c’est simplement un dépôt avec des réservoirs. Mais ça nous permettrait de sécuriser notre approvisionnement », ajoute le premier magistrat.

Pour le maire de Saint-Félicien, il s’agit là d’un impact positif de la relance du Plan Nord pour la région. « C’est un premier geste qui est concret et qui est positif. C’est un signal important », de souligner Gilles Potvin. —S.T.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES