Samedi, 20 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 12 s

RTA se voit dans l'obligation d'augmenter les déversements

Le 27 juillet 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 27 juillet 2015
Par

GESTION. La division Énergie Électrique de Rio Tinto Alcan continue les différentes manœuvres pour éviter que le lac Saint-Jean ne dépasse 16,5 pieds et surtout, pour faire face à la venue prochaine d'un autre coup d'eau alors que ses réservoirs sont remplis au maximum.

Ainsi, depuis ce midi, la compagnie a ouvert de nouveaux déversoirs au barrage #5 et #7, è l'embouchure de la Petite-Décharge, afin de rehausser l'évacuation de l'eau du lac Saint-Jean.

Par mesure de prudence, près du déversoir #5, on a placé des agents de sécurité pour éviter que les plaisanciers ne s'approchent trop près de ce secteur ou le phénomène d'aspiration est particulièrement fort en raison de la topographie des lieux.

Au cours de la dernière semaine, la région a reçu près de 45 mm de pluie sur l'ensemble du bassin hydrographique du lac Saint-Jean (200 5 de la moyenne).

Les apports naturels ont atteint une pointe d'environ 3300 m3/s, une situation exceptionnelle pour cette période de l'année.

Le ruissellement se situe à 2875 m3/s (moyenne 7 jours à 195 % de la moyenne historique) et encore 42 mm de pluie sont annoncés pour la prochaine semaine.

Les déversements se poursuivent sur la rivière Péribonka dans les secteurs du lac Manouane (via le canal Bonnard), de Passes-Dangereuses, de Chute-du-Diable et de Chute-à-la-Savane de même que sur les rivières Petite Décharge, Grande Décharge et Saguenay.

Actuellement, les réservoirs sont remplis et les conditions météo pluvieuses font en sorte que des variations brusques sont possibles, tant pour les niveaux en amont des centrales que pour les débits des rivières où se trouvent les installations de Rio Tinto Alcan.

Rappelons que ces déversements ont pour objectif de respecter les limites de gestion de l'ensemble des réservoirs.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES