Samedi, 20 juillet 2024

Culture

Temps de lecture : 1 min 47 s

Symposium de peinture de Val-Jalbert : beaucoup de nouveautés pour la 19e édition

Le 12 septembre 2016 — Modifié à 00 h 00 min le 12 septembre 2016
Par

PEINTURE. C’est sous la présidence d’honneur de Micheline Hamel, de Saguenay, présidente des Artistes de la Maestria, aquarelliste et peintre de l’arabesque, que Val-Jalbert a accueilli quelque 28 artistes peintres provenant d’un peu partout en province le dimanche 11 septembre.

« J’ai accepté cette présidence d’honneur avec un grand bonheur et me suis sentie très honorée parce que les projets qui impliquent les gens du Saguenay et du Lac-Saint-Jean à travailler ensemble et en commun font partie de mes préoccupations ».

Les visiteurs y ont retrouvé beaucoup d’acryliques, quelques pastellistes, du médium mixte, du pastel, des huiles, de l’aquarelle. « Passant des heures en solitaires dans leurs ateliers, les peintres sont heureux de partager et d’échanger avec les visiteurs. Toutes les oeuvres d’art devraient avoir cette mission d’échanger sur la beauté », d’ajouter la présidente d’honneur.

Chacun sa technique

« Je donnais toutes mes peintures à tout le monde il y a quelques années. Maintenant, je vends mes peintures. Étant à la retraite, je peux produire davantage et participer aux divers symposiums. Je suis une impressionniste avec du surréalisme. Beaucoup d’acrylique, de l’huile et souvent à la spatule. Beaucoup de couleur sur couleur, essayant de toujours trouver l’équilibre dans le mouvement de mes peintures », nous a mentionné Diane Michaud, de Chicoutimi.

« Mon inspiration est une collection sur la mer. Provenant de la Gaspésie, je travaille beaucoup l’argile. La mer est pour moi une passion et j’adore la reprendre sur mes tableaux. C’est mon imaginaire et mon intérieur qui se reflètent sur mes peintures. Je laisse aller mon ouverture d’esprit libre. Je sais où je m’en vais, mais en même temps, je ne le sais pas. Je ne sais jamais d’avance ce qui va se passer dans ma peinture. Celle-ci évolue dans mon état d’âme, selon ce que je ressens », de nous avouer, quant à elle, Evelyne Normand.

La Nature aux couleurs autochtones est la caractéristique principale des œuvres de Florent Roberston, artiste peintre professionnel de Mashteuiatsh, exposant dans la catégorie Nouveauté cette année. Il s’est décrit ainsi : « J’ai un style original. Je peins à l’acrylique. Je suis content de mon choix. Il me faut de trois à quatre semaines pour compléter un travail. Travaillant avec de la pâte à modeler, du sable, de la tourbe, de la pierre, parfois le tout mélangé, il faut du temps pour le séchage avant la réalisation finale. »

Plusieurs des artistes rencontrés à l’occasion du Symposium de Val-Jalbert se retrouveront à la mi-septembre, à Saguenay, à La Route des Artistes de La Maestria.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES