Sports

Temps de lecture : 1 min 35 s

La saison de hockey s’annonce encourageante

Yohann Harvey Simard
Le 19 août 2021 — Modifié à 21 h 03 min le 19 août 2021
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

La saison de hockey s’annonce encourageante

Il reste encore quelques zones grises à l’approche de la prochaine saison de hockey, mais une chose est certaine, pour les organisations de hockey mineur, c’est plus encourageant qu’à pareille date l’an dernier. Les inscriptions sont déjà lancées pour les uns et sur le point de l’être pour les autres.

Par contre, l’éventualité d’une quatrième vague pandémique tient tout le monde sur le qui-vive.

« Il y a encore quelques restrictions sanitaires et on est à l’affût de l’évolution de la situation avec la direction de la santé publique et Hockey Québec. C’est certain que la règle actuelle de 12 joueurs maximum par équipe est toujours un peu compliquée à gérer. On doit former plus d’équipes et ça prend aussi plus de gardiens de but. Au moins, ça s’annonce pour une saison de hockey », dit le président du hockey mineur de Roberval, Simon Colin.

Isabelle Harvey du hockey mineur de Saint-Félicien se laisse guider par son optimisme légendaire.

« C’est plus encourageant cette fois, surtout qu’on pourra tenir des tournois. Ce sera sans doute plus difficile pour le double lettre avec 12 joueurs par équipe, mais on va s’ajuster. Pour le simple lettre, je ne vois pas vraiment de difficulté, on est déjà autour d’une douzaine par équipe ».

Il y a toutefois un besoin pour l’arbitrage. L’organisation invite les 12 ans et plus à se manifester sur la page Facebook du hockey mineur. Ils pourront ainsi suivre une formation adaptée.

Les camps d’entraînement des joueurs doivent s’amorcer en septembre.

Lac-Saint-Jean Nord

Pour le hockey mineur Lac-Saint-Jean Nord (Dolbeau-Mistassini-Normandin), le maximum de 12 joueurs est aussi un irritant, mais le fait de pouvoir commencer une saison un peu plus normale est plutôt une bonne nouvelle.

« Il y a toujours certaines restrictions sanitaires en vigueur, mais on a appris de l’hiver dernier. On devrait ouvrir nos camps d’entraînement autour du 7 septembre et amorcer la saison en octobre », indique le président Michel Painchaud.

Pour les trois organisations, les inscriptions se font majoritairement en ligne, sur leurs sites Facebook respectifs. Il sera possible pour un jeune de s’inscrire sur place, à l’ouverture des camps.

Le nombre d’inscriptions pourrait être un peu à la baisse, après une année et plus de pandémie. Quelques jeunes ont sans doute abandonné le hockey à la faveur d’autres sports. Les organisations croient cependant que de nouveaux jours pourraient s’inscrire au hockey.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES