Ça commence sur les chapeaux de roues au Vieux Couvent de Saint-Prime

Ça commence sur les chapeaux de roues au Vieux Couvent de Saint-Prime

Les Trois accords ouvrent le bal de la saison hivernale.(Photo courtoisie)

La saison hivernale du Vieux couvent de Saint-Prime commence en force avec le spectacle des Trois accords. Les chanceux qui ont des billets vont profiter du privilège de voir la formation dans une salle intimiste.

«Ils sont déjà venus par le passé et ils avaient adoré l’expérience. Il y a aussi le fait que notre salle a une belle notoriété, ce qui incite des groupes comme les Trois accords à venir se produire ici. C’est un beau privilège », mentionne la directrice, Marie-Ève Guy.

Le quatuor sera sur scène le samedi 2 février. Le spectacle affiche complet.

Mara Tremblay ne compte plus ses présences à Saint-Prime. Elle adore tant y jouer qu’elle viendra réchauffer les inconditionnels le vendredi 22 février.

Une semaine auparavant, dans le cadre de Saint-Prime en Hiver, le groupe traditionnel les Grands hurleurs devraient mettre le feu à la cabane.

Ceux qui n’ont jamais eu la chance d’entendre Steve Hill en version solo ne doivent pas manquer cette opportunité. Le virtuose de la guitare sera présent le 8 mars.

La formation Alaclair ensemble, qui connait un succès grandissant, devrait servir quelques nouvelles pièces à paraitre sur un nouvel album. Rendez-vous le 22 mars.

Le 13 avril, directement du Nouveau-Brunswick, les Hôtesses d’hilaires en mettront plein la vue avec leur musique déjantée.

Ceux qui ont vu Bears of Legend il y a quelques années au Vieux couvent, s’en souviennent encore. Et bien le 3 mai, une chance d’entendre leur musique planante.

Un automne bien rempli

Catherine Lemoyne et Marie-Ève Guy sont particulièrement fières des spectacles proposés cet hiver au Vieux couvent. (Photo Trium Médias – Louis Potvin)

La saison automnale du Vieux couvent a été très satisfaisante. La venue de Dumas, Fred Fortin et Québec Redneck Bluegrass Project n’a pas passé inaperçu.

«Fred Fortin a fait tout un spectacle. Plus de 2h30 sans interruption. Il a été d’une très grande générosité. Pour les Québec Redneck, on a battu notre record de vente d’alcool. C’était très intense.»

Par contre, certains spectacles ont moins bien fonctionné.

Spectacle pour enfant

Cette année, le Vieux couvent fait une incursion dans l’univers des enfants en proposant Atchoum le clown dans le cadre de la semaine de relâche.

«C’est un essai. Nous avons de la demande. Alors selon la réponse, nous allons voir si nous allons poursuivre. On aimerait offrir la possibilité à nos écoles de voir des spectacles durant l’année.»

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des