Carl Tremblay prend la relève de l’école de Saint-Prime de taekwondo

Carl Tremblay prend la relève de l’école de Saint-Prime de taekwondo

L’école de taekwondo de Saint-Prime a une nouvelle direction avec à sa tête Carl Tremblay et sa conjointe Laurie Lavoie, tous deux entraîneurs. Carl Tremblay vient tout juste d’obtenir le grade de 5e dan ceinture noire.

« C’est une fierté pour le club et pour Saint-Prime. Avoir en nos murs un entraîneur avec un titre de Maître, c’est digne de mention », dit un ancien élève et dont la fille suit des cours à Saint-Prime.

Pour le principal intéressé qui fait preuve d’une grande humilité, il est très fier d’avoir atteint ce grade, mais rappelle qu’il y a d’autres entraîneurs et taekwondoïstes qui ont déjà ce grade et même plus encore. Il cite en exemple Carl Pagé de Roberval qui a son 7e dan ceinture noire.

N’empêche, de tels exploits ne courent pas les rues. Avec ce 5e dan passé avec succès le 5 janvier dernier à Montréal avec le Maître Tony Achkouti, Carl Tremblay a toutes les qualifications nécessaires pour faire passer aux élèves ceinture noire jusqu’au 4e dan.

Une école en bonne santé

« C’est une étape importante bien sûr dans la vie d’un taekwondoïste. Surtout que pour en arriver-là, il a fallu travailler et s’entraîner très fort. Je suis moi-même un produit de l’école de taekwondo de Saint-Félicien et j’essaie de transmettre les valeurs et ma passion pour ce sport à tous mes élèves ».

Carl Tremblay devait passer son 5e dan à l’origine avec le Grand Maître du taekwondo au Canada, Chong Soo Lee, mais ce dernier est décédé depuis.

« Chong Soo Lee faisait la tournée des écoles de taekwondo tous les ans et le Lac-Saint-Jean était pour lui un incontournable », se souvient le directeur technique de l’école de Saint-Prime.

Avec une cinquantaine d’élèves, adultes, parents et enfants, l’école de Saint-Prime est en bonne santé. Une campagne de financement s’amorce dont une activité Soirée poker le 25 janvier vise à amasser des sous pour mieux équiper l’école. On pense ici à l’achat d’ici à deux ans de deux plastrons électroniques, tapis de combat et autres équipements pour le taekwondo.

Prochain rendez-vous des taekwondoïstes, le 16 février à la Polyvalente de Normandin pour la compétition interrégionale et où sont attendus près de 130 jeunes des divers clubs du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des