Carol Ménard retrouve sa liberté

Carol Ménard retrouve sa liberté

PAlais de justice de Roberval

AGRESSIONS SEXUELLES. L’avocat de Carol Ménard, Me Sébastien Talbot, et la procureure du Bureau des poursuites criminelles et pénales, Me Julie Villeneuve, ont présenté au juge Michel Boudreault les conditions de remise en liberté de l’accusé.

Après quelques jours en prison, l’ancien animateur à la vie étudiante de la Cité étudiante de Roberval a donc pu reprendre sa liberté après avoir accepté les conditions émises par les avocats.

Carol Ménard devra verser un dépôt de 1000 $. Il devra également résider dans le secteur de Chicoutimi. Les ordonnances lui interdisent tout contact avec des jeunes de moins de 16 ans. Ainsi, Carol Ménard ne peut se tenir dans des zones où il pourrait y avoir présence de jeunes. De même, il ne peut travailler ou faire du bénévolat dans un lieu où il y a présence de jeune de moins de 16 ans.

Notons que l’accusé n’a aucunement le droit de communiquer avec la présumée victime, ni la famille de celle-ci.

Rappelons que Carol Ménard, âgé de 60 ans, est accusé de contact sexuel auprès d’un enfant de moins de 16 ans. Selon le Code criminel, si l’accusé est reconnu coupable, une peine d’emprisonnement minimale d’un an s’applique.

La cause reviendra devant les tribunaux le 21 juin prochain, à l’étape des orientations.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des