Le comité des cloches réévalue le projet

Le comité des cloches réévalue le projet

Les deux plus grosses cloches, Érice-Raoul-Wilhelmine (2 070 livres) et Marguerite-Germaine-Gertrude (1450 livres). La plus petite cloche, qui pèse tout de même 1000 livres, porte le nom de Charles-Georges-Édilbert est un don des paroissiens.

Crédit photo : Photo Gracieuseté

Bien qu’elles soient revenues, depuis un an à Roberval, les cloches de l’église Saint-Jean-de-Brébeuf, n’ont pas été encore exposées.

Le comité des cloches a pris un peu de recul, dans la dernière année, afin de réévaluer le projet.

«Elles seront installées dans le parc devant l’église Saint-Jean-de-Brébeuf, mais le projet ne sera pas celui initialement choisi», explique Gérard Guay, président du comité.

L’imposante structure en forme d’arche demandait des investissements de l’ordre de plus de 100 000 $.

«Nous avons donc fait un appel d’offres auprès d’architectes pour concevoir une nouvelle structure plus simple, mais qui mettra tout de même les cloches en valeur et les protègera.»

Nouveau coût

Le comité des cloches attend les nouveaux coûts de réalisation du projet.

«Nous attendons les coûts réels du projet. Nous aurions bien aimé les installer à l’automne, mais le projet doit être remis au printemps prochain.»

Une campagne de financement avait été lancée à l’automne 2016, afin d’aider le comité à restaurer et mettre en valeur les trois cloches de l’ancienne église Saint-Jean-de-Brébeuf.

«Dès que nous allons avoir les coûts du nouveau projet, il sera plus facile, pour nous, d’évaluer la situation. Pour le moment, nous envisageons toutes les options et il est possible que nous devions à nouveau solliciter l’appui de la population.»

L’histoire des cloches

Les trois cloches ont été conçues en 1935.Chaque cloche a son histoire et sa particularité. Elles ont des noms, mais également des ornements différents.

«Nous constatons que ces trois cloches donnent beaucoup d’informations sur la vie de la paroisse, à l’époque des années 1930. Il s’agit d’œuvres d’art sur lesquelles est inscrite une partie de l’histoire de Roberval.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des