Geneviève Everell raconte son parcours de vie aux étudiants de la Cité étudiante

Geneviève Everell raconte son parcours de vie aux étudiants de la Cité étudiante

<![CDATA[

XXX.Dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire, Geneviève Everell est venue partager avec beaucoup de générosité son histoire et son parcours de vie avec les étudiants de la Cité étudiante de Roberval. Aujourd’hui, Geneviève Everell est à la tête d’une entreprise ayant un rayonnement provincial.

Mais pour parvenir à son objectif, la jeune dame a dû se battre, et persévérer dans un milieu dysfonctionnel où se côtoyait la violence physique et psychologique. Malgré des parents alcooliques et toxicomanes, Geneviève Everell a tout de même su trouver la force, la persévérance et la débrouillardise pour surmonter les différentes épreuves dont elle fut constamment confrontée.

Tout au long de sa conférence, Geneviève Everell a démontré à son auditoire qu’elle était une jeune femme rayonnante et fonceuse, et qui sans relâche cherchait à réaliser son rêve.

«Il est important de croire en soi, d’écouter sa petite voix positive au lieu de la voix négative du BS afin d’avancer vers nos rêves, explique-t-elle. Aussi, dès le jeune âge il faut surtout être conscient qu’un bon nom peut toujours nous être utile dans la vie. Avoir un bon nom, ça veut dire payer ses comptes à temps et éviter l’endettement. Un nom, on en a un seul et il se doit d’être bon! C’est ce qui m’a permis d’obtenir un prêt de 8 000 $ afin de retourner à l’école pour étudier les communications, un rêve que j’avais et qui a contribué à faire de moi la personne que je suis aujourd’hui».

La jeune entrepreneure a démarré son entreprise Sushi à la maison en 2008. Ce qui se voulait un moyen de faire plaisir à ses amis dans le but d’arrondir ses fins de mois s’est transformé en une entreprise florissante qui compte 24 employés, dont deux chefs dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui se déplacent chez les clients pour y réparer des sushis personnalisés. Geneviève Everell a écrit un livre et participe à l’émission culinaire au canal Zeste.

En s’adressant aux jeunes de la Cité étudiante, Geneviève Everell a voulu lancer un message soit de croire en ses moyens. «Il faut beaucoup de volonté, défoncer les portes, se renseigner, s’informer pour faire ce que l’on veut faire. Rien n’est impossible».

L’évènement a été organisé par le Carrefour jeunesse-emploi du comté Roberval en collaboration avec la commission scolaire du Pays-des-Bleuets et de la polyvalente de la Cité étudiante de Roberval.—

]]>

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des