Le Canal Historia tourne au Gîte Belle-Maison de Roberval

Le Gîte Belle-Maison, résidence de Magalie Lavoie et d’Yvan Moreau, de Roberval, a eu l’occasion d’accueillir récemment l’équipe de tournage de l’émission «Passion maison» animée par Alain Choquette au Canal Historia.

Les projecteurs se pointent donc sur Roberval et, après la période des Fêtes, il faudra surveiller le reportage portant sur cette résidence qui a subi une véritable cure de jouvence au cours des dernières années.

Les internautes et les téléspectateurs de «Passion maison» pourront, dès janvier, voter pour la maison de leur choix dans trois catégories distinctes. Le Gîte Belle-Maison fait partie de la catégorie «19e siècle». Seuls de la région à être éligibles à ce concours, Yvan Moreau et Magalie Lavoie sont parmi les trois résidences finalistes. Leur gîte est en compétition avec deux autres résidences situées à Château-Richer et à Saint-Bruno de Montarville.

Fiers avec raison des travaux visant à conserver le cachet historique de leur résidence, M.Moreau et Mme Lavoie ont accepté d’inscrire leur maison dans le circuit de visites d’intérieurs anciens conçu particulièrement dans le cadre des Fêtes du 150e anniversaire de la Ville de Roberval. «La documentation fournie par cette activité a incité Mme Lavoie à inscrire la maison à l’émission et la candidature a été retenue», a signalé Dominique Poirat, lors de la remise d’un prix «Le Domainois» aux heureux propriétaires, le 26 octobre dernier.

Le Gîte Belle-Maison est situé sur le territoire historique de la Ville de Roberval identifié au schéma d’aménagement de la MRC du Domaine-du-Roy. «La construction de ce bâtiment est ancienne, puisqu’il a été érigé sur le boulevard Saint-Joseph, principale artère de Roberval. Des photographies nous montrent que cette maison était déjà en place avant le Couvent des Ursulines. Selon les relevés de la MRC, son coefficient patrimonial est assez fort, son état physique est bon et sa valeur didactique est également bonne», a également indiqué Dominique Poirat.

Saviez-vous que… ?

Cette maison, de style mansart, a été habitée par des Marcoux, des Lévesque. D’ailleurs, ce sont des descendants de cette famille Marcoux, deux petits garçons devenus orphelins, qui ont été recueillis par Samuel Bédard de Péribonka qui avait engagé sur sa ferme le célèbre écrivain Louis Hémon, l’auteur du roman «Maria Chapdelaine». Le romancier s’est inspiré de ces deux enfants pour créer les frères de Maria Chapdelaine. Léonce Lévesque, un autre propriétaire de cette maison, a fait naître la savonnerie Maria Chapdelaine à cet endroit.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des