Les élèves de l'école Notre-Dame de Roberval terminent l'année sur une bonne note

Photo de helene_gagnon
Par helene_gagnon
Les élèves de l'école Notre-Dame de Roberval terminent l'année sur une bonne note

<![CDATA[

Les élèves de l’école Notre-Dame de Roberval ont offert un spectacle de grande qualité à leur famille le lundi 10 juin. Tout au long de l’année scolaire, ils ont pratiqué avec leur enseignant, Robin Gaudreault, plusieurs succès musicaux québécois et anglophone. C’est au rythme des jambee, des yukulele, des xylophones, des guitares et de la batterie qu’ils ont émerveillé les spectateurs.

Depuis 9 ans, Robin Gaudreault orchestre un spectacle au goût du jour. On est bien loin de l’interprétation de « Marie avait un mouton » à la flûte à bec. Celui-ci enseigne à ses élèves les succès de Mes Aïeux, des Cowboys Fringants, de Coldplay, de Queen, des Beatles, de Fun et j’en passe.

Il n’y a pas que la musique qui est mise en valeur dans ce spectacle, mais également les belles voix de l’école, grâce à la participation de la chorale sous la direction de Line Tremblay. Ceux-ci participent à la qualité du spectacle.

Cette année, les élèves ont interprété une composition originale « Aimez-moi comme je suis » qui traite d’intimidation et des émotions que ressentent ceux qui en sont victimes. Cette chanson a été composée et pratiquée dans le plus grand des secrets jusqu’à la première représentation. Au dire de la direction, d’autres projets pourraient émerger par cette chanson.

Les élèves de 1ere à 6e année sont accompagnés par le Notre-Dame school band composé de Charles Lefebvre, psychoéducateur, Mathieu Bouchard, enseignant d’anglais, et Marie-Ève Tremblay, technicienne en éducation spécialisée.

Fierté scolaire

« La pratique de la musique permet d’aborder la curiosité et le dépassement de soi. La musique permet à nos élèves de trouver une source de motivation et d’intérêt pour l’école. Elle permet également à travers des créations musicales, de développer votre confiance en soi et de les inciter à s’investir dans la musique, à s’impliquer dans un projet qui contribue à leur réussite », mentionne le directeur de l’école Notre-Dame, René Tremblay.

Robin Gaudreault transmet sa passion de la musique à ses élèves et cela se ressent tout au long du spectacle d’une durée de près de deux heures. Les élèves de 6e année ont même tenu à souligner le travail de leur enseignant en trafiquant les paroles de la chanson « Payphone » de Maroon 5.

]]>

Partager cet article