Culture

Temps de lecture : 2 min 14 s

Un premier album d'orgue enregistré à l'Ermitage de Lac-Bouchette

Le 11 août 2010 — Modifié à 00 h 00 min le 11 août 2010
Par

Un premier album d'orgue enregistré à l'Ermitage de Lac-Bouchette

Depuis près d'un an, l'Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette dispose d'un orgue d'une grande valeur et d'une avancée technologique des plus surprenantes. Lors de son inauguration en 2009, l'organiste Denis Gagné était présent afin de faire découvrir le son de cet instrument. C'est également lors de cet événement que l'idée d'y enregistrer son premier album solo a germé.

L'enregistrement de l’album qui s’intitule Laudate Dominum, s’est effectué entre les mois d'avril et de juin : « Le Lac-Bouchette n'est pas à la porte d’à côté. Par contre, il s'agissait du lieu idéal pour enregistrer mon album. Ce qui a influencé ma décision est le fait que la chapelle mariale est de taille moyenne et que dans ce lieu, l'orgue a une belle acoustique et une puissance impressionnante. Le deuxième élément qui m'a aidé à prendre ma décision est le fait qu'il y avait une demande des pèlerins à l'Ermitage. Les gens désiraient avoir un disque pour amener le son de l'orgue avec eux », mentionne Denis Gagné.

 

La technologie de l'orgue a permis à l'organiste de réaliser son album rapidement, sans avoir à ses côtés une équipe technique : « L'enregistrement s’est fait en toute simplicité. Pour moi, c'était presque des vacances. La technologie de l'orgue nous permet d'enregistrer un morceau, de l’écouter et de le sauvegarder. Lors de mes moments d'enregistrement, je pouvais donc recommencer autant de fois que je voulais afin que le morceau sonne à mon goût. Lors de l'enregistrement officiel, un technicien m'a accompagné. Il a installé les perches de son et je n'avais qu’à débuter la lecture des morceaux que j'avais sélectionnés. L'orgue faisait tout le travail », affirme l'organiste.

 

L'orgue de l'Ermitage Saint-Antoine est unique au Québec. Cette technologie est selon M. Gagné un petit bijou et il ne serait pas surprenant de voir d'autres organistes emboîter le pas dans cette même direction.

 

De leur côté, les frères Capucins et le curateur de l'orgue, Christian Villeneuve ont été très réceptif à l'enregistrement de cet album : « L'Ermitage Saint-Antoine est différent des autres sanctuaires que j'ai visités. À Lac-Bouchette, il y a une adoration pour la nature et pour les arts. Sans oublier que le site a la chance d'avoir une équipe d'animation exceptionnelle. Je savais que j'allais y être bien accueilli. De plus, la réalisation de Laurate Dominum répondait à un besoin pour eux. Alors, il m'était impossible de refuser », précise M. Gagné.

Laurate Dominum

Le disque Laurate Dominum regroupe les pièces de compositeurs allemands de la renaissance au début du 20e siècle en passant par l'époque romantique : « J'ai déjà enregistré un disque en duo avec la chanteuse Stéphanie Pothier. Laurate Dominum s’est fait avec beaucoup moins de pression dans un plus grand calme et avec beaucoup moins de distraction », affirme l'organiste.

 

Les gens de Lac-Bouchette et des environs ont eu la chance le dimanche 1er août d'assister au lancement officiel de cet album à la chapelle mariale de l'Ermitage Saint-Antoine. Dans les prochains mois, Denis Gagné se promènera à travers la province afin de faire connaître aux gens de Charlevoix et même de la Gaspésie, les pièces de son album, mais également la puissance de l'orgue de l'Ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES