Ashuapmushuan, une musique d’ici

Photo de Yohann Harvey Simard
Par Yohann Harvey Simard
Ashuapmushuan, une musique d’ici
« J’ai vraiment une belle équipe, ce sont tous des musiciens du Lac-Saint-Jean. On peut dire que c’est un produit du Lac! », soutient Mike Paul. (Photo : courtoisie - Catherine Deslauriers)

L’auteur, compositeur et interprète de Mashteuiatsh, Mike Paul, a profité de la pandémie pour retourner en studio afin de concocter son nouvel album Ashuapmushuan. D’ailleurs, l’artiste donnera un avant-goût au public dès demain, lorsqu’il diffusera son single du même nom  sur toutes les plateformes musicales.

« C’est un emblème pour la région, un joyau. C’est une volonté de montrer la splendeur et la beauté de cette rivière-là. C’est aussi une façon d’inviter les gens à retourner aux sources. Je pense que la pandémie est justement une belle occasion de renouer avec le plein air et la nature. »

D’origine Ilnue, Mike Paul souhaite également faire la promotion de sa culture.

« Il y a une dimension ancestrale. On sent bien l’influence autochtone », dit-il.

Néanmoins, Mike Paul souhaite surtout mettre fin aux dualités entre les différentes cultures du Québec. En ce sens, l’artiste utilise tant l’ilnu que le français ou l’anglais dans l’écriture de ses chansons.

Par ailleurs, si le single Ashuapmushuan s’inscrit dans le registre plus folk que l’on reconnait à Mike Paul, le reste de l’album promet un vent de fraîcheur. C’est notamment le cas du fait des percussions, qui seront beaucoup plus présentes que dans ses deux premiers albums.

Partager cet article