Du rock du Lac pour les Sags!

Photo de Guillaume Pétrin
Par Guillaume Pétrin
Du rock du Lac pour les Sags!
(Photo courtoisie)

Les Dales Hawerchuk ont composé la chanson rock Direct dans l’mille en l’honneur des Saguenéens de Chicoutimi.

C’est bien connu que les quatre membres du groupe de Roberval sont de grands amateurs de hockey et sont de fiers ambassadeurs des Sags. Il était donc naturel qu’une collaboration entre le groupe et l’équipe de hockey se concrétise de cette façon.

Les partisans des Saguenéens pourront entendre la chanson tout au long de la prochaine saison et dès le match d’ouverture, qui aura lieu le vendredi 4 octobre prochain.

(Photo courtoisie)

« Nous sommes heureux d’avoir une chanson de cette envergure d’un groupe reconnu comme Les Dales Hawerchuk. Nous souhaitons que cette chanson devienne un élément rassembleur pour nos partisans autant ceux qui habitent au Saguenay Lac St-Jean que nos fans à l’extérieur de la région », a fait savoir Serge Proulx, directeur des opérations.

Les Dales Hawerchuk

Le groupe célébrera bientôt son 15e anniversaire et compte déjà 4 albums dans sa discographie. Les frères Sylvain et Sébastien Séguin, aux voix et guitares, Charles Perron à la basse et Pierre Fortin à la batterie, forment le quatuor rock.

« Cette chanson, elle est pour les fans des Sags en premier lieu. On espère que vous aurez autant de plaisir à l’écouter qu’on a eu à la faire. Même si on est maintenant à l’extérieur de la région, on restera toujours des fans des Sags », précise Pierre Fortin, réalisateur de la chanson.

La chanson est disponible sur bandcamp : https://lesdaleshawerchuk.bandcamp.com/album/direct-dans-lmille

 

 Paroles :

 La tension à son comble je suis un Saguenéen

J’en ai toujours rêvé du plus loin que j’me souviens

Les fans m’encouragent de LaBaie à Dolbeau

Fier d’avoir Sags tatoué sa peau

Quand la route est dure les durs continuent

Ça va être intense drette au début

Je sais où je vais je n’ai aucun doute

Tremper mes lèvres dans la coupe

C’est pas la guerre c’est tout comme

On sépare les enfants des hommes

Direct dans l’mille

D’l’autre bord du parc le monde est accueillant

Mais s’a glace du Centre George c’est ben différent

Nous on se tient on affronte le destin

Pour le chandail qu’on porte rien de moins

Je vois la victoire qui se dessine

On la veut encore faut que ça patine

Je sais où je vais je n’ai aucun doute

Tremper mes lèvres dans la coupe

 C’est pas la guerre c’est tout comme

On sépare les enfants des hommes

Direct dans l’mille

C’est pas la guerre c’est tout comme

On sépare les enfants des hommes

Direct dans l’mille

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des