La nation des Pekuakamiulnuatsh : La passion viscérale de Pierre Gill envers son peuple

Louis Potvin
La nation des Pekuakamiulnuatsh : La passion viscérale de Pierre Gill envers son peuple
Pierre Gill propose un portrait de sa nation dont il est si fier dans le livre La nation des Pekuakamiulnuatsh. (Photo : Courtoisie)

Pierre Gill aime tellement sa nation qu’il a décidé d’écrire un livre illustré de ses photographies pour mieux faire connaître les Pekuakamiulnuatsh.

« C’est un portrait personnel de ma nation, de mon peuple, à partir de mes observations au cours de ma vie. C’est un survol qui veut mieux faire comprendre notre réalité, ce que nous sommes vraiment », présente l’auteur de 64 ans.

La nation des Pekuakamiulnuatsh a été lancé la semaine dernière au musée amérindien de Mashteuiatsh. En plus de plusieurs photographies, l’ouvrage est ponctué de paroles de chansons et de texte poétiques de Pierre Gill.

Il s’agit davantage d’un portrait expressionniste qu’un livre d’histoire.

« Je débute avec la création de la réserve en 1856 et le choc important que ça crée pour un peuple nomade comme le nôtre. Je démontre tout le lien de notre nation avec le territoire et la place que nous y occupons. Je trouvais important de dire ce que nous sommes. »

Démystifier

Évidemment, son livre s’adresse aux membres de la communauté, mais aussi à la population des municipalités environnantes. Encore aujourd’hui, il existe une méconnaissance de la réalité des Pekuakamiulnuatsh de leur tradition et de leur valeur. Ce livre veut servir à démystifier certaines croyances tenaces.

À force de fréquenter les gens de la communauté et à force de vivre sur le territoire, Pierre Gill s’est façonné une passion viscérale pour son peuple. C’est donc par le truchement de son écriture et de la lentille de sa caméra qu’il partage son amour.

« Il faut s’affirmer comme peuple et se faire reconnaître comme une nation. Nous avons évolué et il faut parler de notre identité pour mieux s’intégrer dans le monde actuel tout en assurant notre développement. »

C’est à titre d’auteur que Pierre Gill publie ce livre dont il a réalisé lui-même le graphisme et le montage.

Pierre Gill avait déjà écrit un livre sur le sujet en 1988, mais il tenait à faire un nouvel ouvrage de très grande qualité avec une approche renouvelée. Il répond ainsi à une demande laissée par plusieurs personnes qui ont visité son exposition au musée et qui souhaitaient en apprendre plus sur les gens de « Pointe-Bleue ».

Le livre de 36 pages est disponible seulement au Musée amérindien de Mashteuiatsh au coût de 35 $.

Partager cet article