Roberval dévoile sa 12e et dernière sculpture de bâtisseurs

Denis Hudon
Roberval dévoile sa 12e et dernière sculpture de bâtisseurs

C’est en présence de plusieurs personnalités et de centaines de personnes qu’a été dévoilée et inaugurée devant l’hôtel de ville de Roberval la dernière d’une série de douze sculptures composant le circuit des bronzes.

On se rappellera que dans la foulée et la continuité des Fêtes du 150e anniversaire de la Ville de Roberval, en 2006, un comité avait été formé afin de mettre en place un circuit rendant hommage à des bâtisseurs, d’où la naissance du Circuit des bronzes qui compte aujourd’hui douze sculptures qui trônent au centre-ville.

Ce sont dans l’ordre les figures de Martin Bédard, Mère Saint-Raphaël, Georges-Henri Lévesque, Horace-Jansen Beemer, Mère Saint-Bernard, Curé Ernest Lizotte, Jacques Amyot, Benjamin-Alexandre Scott, Ilas Gagnon, Sœur Jeanne-d’Arc Bouchard et Tommas Jamme.

Le tout dernier est exceptionnellement un bronze en hommage conjoint à l’amitié qui unit depuis toujours Roberval et la communauté Ilnu de Mashteuiatsh. Ce bronze est intitulé Ensemble et boucle le parcours du circuit devant la mairie.

Jean-Guy Tardif est président du comité des bâtisseurs. « Pour ce douzième et dernier bronze, nous avons voulu souligner l’importance de nos liens de collaboration, d’entraide et d’amitié qui ont toujours existé avec nos voisins de Mashteuiatsh, fidèles partenaires tant sur le plan économique, culturel, sportif, touristique et faut-il le rappeler, associés à la Traversée du lac Saint-Jean depuis 1965 », a lancé le président à la foule présente.

Message d’espoir

C’est l’artiste Virginie Tanguay qui est la conceptrice de ce bronze réalisé par le sculpteur Jérémie Giles, qui a pris la relève de Léonard Simard, décédé depuis.

« Il faut continuer de faire connaître nos bâtisseurs aux générations futures. Ce dernier bronze veut souligner cette grande collaboration entre nos deux municipalités et nous souhaitons aux deux communautés de connaître et de partager un avenir des plus prometteurs ».

Il est inscrit sur la plaque de cette sculpture ce message : « Se côtoyant depuis des décennies et partageant les rives du Pekuakami (lac Saint-Jean), les Robervalois (es) et la nation millénaire des Pekuakmiulnuatsh ont développé des liens étroits d’amitié, de collaboration et d’entraide dans le respect mutuel de nos traditions et de nos cultures.

Tel un arbre déployant ses feuilles au gré des saisons et qui s’enracine avec le temps, que nos générations futures perpétuent cette volonté de cohabiter harmonieusement tout en proposant à la jeunesse un regard vers l’avenir »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des