Sentier des artistes à Sainte-Hedwidge : Karine Brassard redonne le lustre aux sculptures de Léon Bouchard

Denis Hudon
Sentier des artistes à Sainte-Hedwidge : Karine Brassard redonne le lustre aux sculptures de Léon Bouchard
Karine Brassard repeint aux couleurs originales une œuvre du sculpteur Léon Bouchard. (Photo : Trium Médias – Denis Hudon)

Quinze oeuvres du sculpteur Léon Bouchard retrouveront leur lustre d’antan grâce au projet de restauration en cours à Sainte-Hedwidge. Elle-même artiste, Karine Brassard a la tâche délicate de redonner leur éclat aux sculptures installées près de l’hôtel de ville et dans le Sentier des artistes, dans les années 1990.

Léon Bouchard est passé maître dans le ciselage de la pierre, du béton et de la roche. Au cours de sa vie, le sculpteur de Sainte-Hedwidge a réalisé quelque 270 œuvres dont une soixantaine sont exposées au public dans les musées de la région. D’autres musées de prestige du Québec possèdent elles aussi des œuvres sculpturales de cet artiste autodidacte.

Au fil des années, le soleil, la pluie, la neige et le vent ont frappé de plein fouet ces sculptures qui, aujourd’hui, ont besoin d’un grand nettoyage pour leur redonner toute sa beauté d’origine.

Chaque œuvre exige d’une à deux semaines de travail pour la restauration et ce, à temps complet. Karine Brassard vise terminer la restauration des 15 œuvres à la mi-août, mais avoue que cela pourrait se prolonger jusqu’à la fin août.

« Je connais bien les œuvres de M. Léon Bouchard et j’ai eu la chance de le rencontrer en 2009 lors d’une visite avec lui au Sentier des artistes. Il m’a beaucoup impressionnée. C’est un bel honneur de participer à ce projet et je me sens très fière », lance Karine Brassard.

Couleurs d’origine

Elle s’est mise au travail dès le début de juin et complétait la semaine dernière sa troisième restauration. Cinq des sculptures sont transportées avec leur socle dans un abri, en bordure de la rivière Ouiatchouaniche qui coule au cœur du village, à deux pas du Sentier.

Les dix autres œuvres seront restaurées sur place, dans le Sentier des artistes où Karine Brassard déplacera son abri chaque fois. Afin de respecter les couleurs originales de chacune des sculptures, la restauratrice peut compter sur le support indéfectible de la famille, dont Martin Bouchard, l’un des fils de Léon Bouchard.

Celui-ci possède des archives bien documentées et un album de photos de chacune des œuvres d’origine.

Karine Brassard compte aussi sur le support de six bénévoles et aides dont Gisèle Guay, Judith Lafrance, Steeve Bouchard, Alexandre Cloutier et Carol Martel.

Une fois les œuvres restaurées, Karine Brassard estime qu’elles pourront perdurer dans le temps encore plusieurs décennies, à la condition de les entretenir régulièrement.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *