Trois communautés s'unissent dans « Passages migratoires »

Photo de helene_gagnon
Par helene_gagnon
Trois communautés s'unissent dans « Passages migratoires »

<![CDATA[

Le Musée amérindien de Mashteuiatsh accueille l’exposition « Passages migratoires » du 12 novembre 2009 au 30 avril 2010. Cette exposition est le fruit d’un travail de développement communautaire et culturel effectué dans trois communautés autochtones du Québec.

Depuis 2003, le projet de recherche « Design et culture matérielle : développement communautaire et cultures autochtones » travaille avec les communautés innues de Mashteuiatsh et de Uashat mak Mani-Utenam et la communauté abénakise d’Odanak. Respectivement, ce sont sept, onze et cinq artisans et artisanes de ces communautés qui forment le collectif d’artistes dans cette synthèse du projet de recherche.

Au cours du projet, plusieurs activités de création et de mise en valeur de la culture autochtone ont été lancées, dont des ateliers visant la création d’un produit de design contemporain inspiré des savoir-faire traditionnels, des échanges de savoir entre artisans de différentes communautés, la conception et la réalisation d’expositions.

L’exposition « Passages migratoires » rend donc compte du travail effectué au cours de ces années passées ensemble à échanger et à créer. Artisans, artistes, designers, muséologues, anthropologues, cinéastes; tous ont su s’ouvrir et se partager tout en participant à la transmission et à la valorisation des cultures et des individus. Plusieurs étudiants et intervenants du milieu culturel, artistique et muséal de la région ont également été impliqués avec le soutien de l’Université du Québec à Chicoutimi et de l’Université de Montréal ainsi que le Conseil des Ressources humaines du Canada et le ministère du Patrimoine canadien.

Le Musée amérindien de Mashteuiatsh et La Boîte rouge vif sont partenaires de longue date. Tous deux soucieux de permettre aux artistes et artisans d’exprimer leur culture, ils ont réalisé et présenté ensemble plusieurs expositions. Cette exposition synthèse du projet de recherche s’inscrit dans cette volonté de faire rayonner les créateurs puisqu’elle sera présentée en 2010 et 2011 au Musée Shaputuan de Uashat mak Mani-Utenam, au Musée des Abénakis à Odanak ainsi qu’à Yellowknife et à Vancouver chez les Haïda de la Colombie-Britannique.

]]>

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires