Une finale du Cabaret de la relève Desjardins « MAGISTRALE »

<![CDATA[

C’est à l’Hôtel Château Roberval, que s’est déroulée la grande finale de la 8e édition du Cabaret de la relève Desjardins.

Des quinze participants qui se sont produits sur scène dans les dernières semaines, six étaient retranchés pour la finale. Karianne Gilbert, Véronique Boulianne, Frédéric Lalancette, Roxanne Côté, Laura-Élisabeth Gosselin et Arianne Simard-Holmes étaient finalistes. Laura-Élisabeth Gosselin est la grande gagnante de la bourse de 2000$, Karianne Gilbert s’est méritée la bourse de 1000$ et Arianne Simard-Holmes celle de 500$.

Tout au long de la soirée, chaque finaliste devait interpréter quatre chansons. Le public et les juges n’ont eu guère la tâche facile pour remettre les bourses, car tous ont livré des performances incroyables. Karianne Gilbert a aisément brisé la glace. Elle a interprété, entre autres, la populaire chanson d’Adele « Rolling in the deep ». C’était à croire qu’Adele était dans la salle! Deux autres chanteuses y sont allées d’un vibrant hommage à Whitney Houston. Roxanne Côté a chanté « I will always love you » et Laura-Élisabeth Gosselin « I have nothing ». L’étonnement était palpable tant les voix étaient intenses et les pièces interprétées avec brios. L’une des chansons de Léo Ferré « Avec le temps » a été magnifiquement rendue par Véronique Boulianne et Arianne Simard-Holmes a repris la pièce musicale « J’ai inventé le désespoir » de Dan Bingras avec une belle profondeur. Le seul finaliste masculin, Frédéric Lalancette, a quant à lui, insufflé de l’énergie dans la grande salle avec son dynamisme et sa superbe présence sur scène. Planète 99,5 était également au rendez-vous pour diffuser la prestation des candidats en simultanée sur leurs ondes.

Une pause appréciée!

Si les candidats ont su captiver l’auditoire, les choristes eux aussi, ne sont pas passés inaperçu! Ils ont interprété deux chansons le temps d’effectuer la compilation des votes. Un seul mot pour les décrire « talentueux »! L’animateur de la soirée a lui aussi apporté son grain de sel musical pendant l’attente du dévoilement. Le temps d’une chanson, il est passé d’animateur à chanteur! Sa passion pour la musique s’est bien fait sentir!

Un évènement épaulé par les gens du milieu

Les présidents d’honneur de cette huitième édition, Mme Julie Beaupré et M. Daniel Guay ont tenu un discours élogieux à propos de l’évènement. « Nous remercions le comité organisateur de nous avoir choisis » ont-ils mentionné. C’est avec beaucoup de fierté que les propriétaires des Pharmacies Uniprix de Roberval ont dévoilé le montant amassé, une somme de 37 000$. Les partenaires financiers ont un rôle majeur pour la survie du Cabaret de la relève car aucune subvention n’est octroyée par les gouvernements. M. Martial Bouchard, directeur général de la Caisse Desjardins du Domaine-du-Roy, a également mentionné qu’il allait continuer de promouvoir le concours auprès des dirigeants de l’établissement financier afin de poursuivre l’association le plus longtemps possible. Bien qu’il soit difficile de mettre le spectacle sur pied année après année sans l’appui gouvernemental, les organisateurs ne baisseront pas les bras. Une 9e édition est déjà confirmée! Leur budget est peut-être limité, mais les spectacles n’en demeurent pas moins d’une grande qualité. Yves Boily affirme que si le concours connait du succès, c’est grâce au travail à la chaine. « Nous disposons d’une quinzaine de bénévoles et chaque membre du comité organisateur à plusieurs tâches. La réponse du public est excellente et la vente de billets contribue elle aussi au financement », explique-t-il.

Nous sommes peut-être une petite région, mais le Cabaret de la relève Desjardins démontre que nous sommes capables d’organiser des évènements d’envergure, qui durent!

]]>

Partager cet article