Inspections dans les garderies : rien n'est pris à la légère

Photo de helene_gagnon
Par helene_gagnon
Inspections dans les garderies : rien n'est pris à la légère

<![CDATA[

ENFANTS. Les parents ne s’imaginent pas toujours toutes les normes et règlements qui régissent les centres de la Petite Enfance et les garderies en milieu familial. En quotidien, Marie-Ève Lebel, agente de conformité au CPE-BC Les Amis de la Culbute, travaille avec 282 lois afin que le CPE et les garderies en milieu familial soient sécuritaires, adaptés pour les petits, mais également conformes.

« Environ 30 % des tâches de travail sont en liens avec la conformité. Comme éducatrices, elles souhaitent passer du temps avec les enfants, mais elles ont également une tâche importante entourant la santé, la sécurité et le bien-être », affirme l’agente de conformité.

La première loi à laquelle tous les milieux doivent se conformer est que le milieu de garde doit assurer la sécurité, la santé et le bien-être. Cette loi, bien qu’elle puisse paraitre simple, englobe une multitude d’éléments : « Quand on parle de la santé, on pense à bouger, à bien manger, à dormir et à une hygiène de base. Pour la sécurité, la responsable est avec les enfants, elle les surveille, etc. Pour nous, c’est beaucoup plus que ça! », ajoute Marie-Ève Lebel.

Le programme d’inspection des milieux familiaux prévoit trois visites annuelles et obligatoires. Dès qu’une infraction en matière de santé et sécurité est constatée, des visites supplémentaires s’ajouteront. Les visites qui sont effectuées par Mme Lebel sont d’une durée d’environ une heure et demie. Lors de cette visite, elle examine les repas, les présences, l’exercice de feu, les fiches d’assiduité, les données médicales, détecteur de fumée, barrière, produits dangereux, trousse de premiers soins, arme à feu, lits et parcs, etc.

Contraventions

Lors de la visite des inspecteurs du ministère, le volet hygiène est très important. Le simple fait d’avoir de la poussière est noté lors d’une inspection. Les CPE font donc tout afin de s’assurer de la propreté des lieux en permanence.

« Dans mon travail, je donne des contraventions, même principe lors de la visite d’inspecteurs dans un CPE. Le gouvernement quant à lui, émet des avis de non-conformité. Un avis de non-conformité est une faute beaucoup plus grave qui peut entrainer la perte de l’accréditation. Nous travaillons très fort tous les jours afin d’éviter des conséquences de ce genre », souligne Mme Lebel.

Selon Marie-Ève Lebel, il y a assez d’inspection, mais celle-ci apporte une précision : « Il pourrait en avoir plus, mais les inspections sont efficaces. Les responsables n’ont, selon moi, rien à cacher. Alors une visite de plus par année ne devrait pas leur faire peur », conclut-elle.

À LIRE ÉGALEMENT

Les parents pourraient-ils jouer le rôle d’inspecteur dans les garderies?

Dans les garderies, un apprentissage se cache derrière toutes les activités

]]>

Partager cet article