Quatre projets controversés au Québec

Quatre projets controversés au Québec

<![CDATA[

Plusieurs projets immobiliers ou industriels ont soulevé dans la dernière année l’indignation des groupes de protection d’espèces en péril. En voici quatre :

Par Roxanne Léouzon

Nord-du-Québec et Saguenay-Lac-St-Jean : caribou forestier

Des groupes comme Greenpeace et Nature Québec dénoncent l’impact de l’exploitation forestière sur l’habitat du caribou forestier, une espèce vulnérable, notamment dans le Nord-du-Québec et le secteur des Montagnes Blanches au Saguenay-Lac-Saint-Jean, et réclament la création d’aires protégées. L’entreprise Produits forestiers Résolu est pointée du doigt

Cacouna : les bélugas

Depuis le printemps 2014, un projet de port pétrolier en eau profonde de TransCanada dans la municipalité de Cacouna, dans le Bas-Saint-Laurent, est pointé du doigt comme mettant en danger une «pouponnière» de bélugas du Saint-Laurent, une espèce menacée. Des détails sur l’avenir du projet seraient annoncés par TransCanada le 31 mars. Plusieurs sources croient que le projet serait abandonné.

La Prairie : rainette faux-grillon

Symbiocité, un projet résidentiel en cours, doit détruire 50% à La Prairie de l’habitat d’une espèce vulnérable, une grenouille nommée la rainette faux-grillon. Suite à une demande de Nature Québec et du Centre québécois du droit de l’environnement (CQDE), la Cour fédérale doit prochainement se prononcer sur l’obligation ou non pour la ministre de l’Environnement du Canada de recommander un décret d’urgence pour la protéger. La cause doit être entendue le 28 avril.

Bromont : plantes menacées

En février dernier, Ski Bromont immobilier s’est vu confier la gestion de l’habitat des espèces floristiques menacées sur le mont Brome dans le cadre du projet Val 8, ce qui inquiète plusieurs spécialistes. Le mouvement citoyen Protégeons Bromont réclame un moratoire sur le projet.

 

À LIRE ÉGALEMENT

La liste des espèces menacées et vulnérables.

Notre carte interactive des espèces menacées et les régions dans lesquelles elles se retrouvent.

La faune du Québec de plus en plus en danger

]]>

Partager cet article