Le Roger Bacon de Carl Murray

Photo de Louis Potvin
Par Louis Potvin
Le Roger Bacon de Carl Murray

Le chef Carl Murray a décidé de tenter l’aventure et de redonner vie au restaurant de la marina de Roberval vu le potentiel du site. Son nom? Roger Bacon, en l’honneur d’un bateau amarré à Roberval en 1915.

« C’est un endroit fantastique et paisible. Déjà, je suis surpris de voir le monde qui passe à la marina. C’est le spot en ville. J’ai donc décidé de relever le défi, même s’il y a beaucoup de restaurants à Roberval. J’offre une cuisine qui rejoint les attentes des gens pour un endroit comme ici », déclare-t-il.

Donc, le chef propose une cuisine en deux temps. Au premier étage, place à un menu plus conventionnel comme de la poutine, des burgers et des sandwichs et salades pour répondre aux gens de passage comme les cyclistes.

Au second étage, un menu plus élaboré comme du tartare, steak, brochette, poitrine de poulet et fish and chips a été développé.

Comme du théâtre

L’autre défi; trouver du personnel.

« C’est un enjeu. Je le vois comme une formation que je donne aux jeunes. Servir, c’est comme du théâtre. Il faut que les jeunes soient souriants et rendent l’expérience agréable. Le client est important et il faut le lui faire sentir. Nos jeunes sont timides, il faut leur montrer à foncer. Les jeunes développent la rapidité d’exécution et la finesse. »

C’est entre autres pour cette raison que Carl Murray n’a pas ébruité l’ouverture du Roger Bacon, préférant se roder avant de recevoir trop de clients.

Samuel Girard

Un mur du restaurant est tapissé de photos de Samuel Girard, le défenseur de l’Avalanche du Colorado.

« Je tenais à lui faire un clin d’œil, car il représente un modèle pour les jeunes. Il y a un plat à son honneur, la Tormade et l’argent récolté au jeu de hockey va être remis pour soutenir de jeunes sportifs. »

Pour bien mener son projet à terme, le chef utilise des installations de Bisrot JM.

« Il y a beaucoup de préparation qui se fait au bistrot et qu’on apporte ici. La cuisine n’est pas conçue pour servir 100 personnes. Je dispose de beaucoup de place d’entreposage avec une chambre froide et de congélation au bistrot. Nous sommes plus efficaces ainsi et ça assure la pérennité des deux restaurants. »

Le Roger Bacon sera ouvert cet été et selon la réponse des gens, des expériences pourraient être faites à l’automne et l’hiver.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des