De l'aide pour les amis de Mélina Boulianne

De l'aide pour les amis de Mélina Boulianne

<![CDATA[

Mélina Boulianne, la jeune fille de 17 ans qui a tragiquement perdu la vie lundi matin, était bien connue du milieu sportif puisqu’elle œuvrait auprès des Rebelles Espoirs Midget AA et avait été recrutée par le collège Lionel-Groulx afin de poursuivre dans sa discipline.

Pour aider les élèves de l’École secondaire Charles-Gravel à traverser cette difficile épreuve, la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay (CSRS) a mis sur pied une cellule de crise.

Une équipe d’intervention psychosociale a été mobilisée sur le terrain pour venir en aide à ceux qui en auront besoin et y demeurera pendant plusieurs jours. Les enseignants devront également être vigilants et à l’écoute des jeunes.

«Jusqu’à présent, tout se déroule très bien. Nous avons des gens bien formés et expérimentés qui gèrent bien la situation», explique Hélène Aubin, responsable des communications de la CSRS.

Les faits

Le 2 juin, vers 8 h, Mélina Boulianne prenait place derrière le volant de sa voiture rouge sur la route 169 en direction de Métabetchouan. Celle qui revenait d’une fin de semaine entre amies bifurquait depuis quelques minutes lorsqu’elle a fait un face à face avec une camionnette.

L’accident a eu lieu près de la sortie de Desbiens à la hauteur du 2225, route 169.

Mélina Boulianne est décédée sur le coup. L’autre conducteur s’en est sorti avec des blessures mineures.

Sur la page Facebook de la joueuse de hockey, on apprenait quelques heures plus tard, que sa grand-mère a été victime d’une crise cardiaque après avoir appris la nouvelle.

]]>

Partager cet article