Gino Paquet reste en détention

Photo de helene_gagnon
Par helene_gagnon
Gino Paquet reste en détention

<![CDATA[

Le juge Richard P. Daoust a finalement rendu sa décision quant à la remise en liberté de Gino Paquet. Après analyse, le juge Daoust croit que Gino Paquet représente toujours un danger pour le public.

« Comme la justice ne semble jamais l’avoir arrêtée et que rien ne laisse présager un changement, je pense qu’il y a toujours un risque marqué que l’accusé récidive », explique le juge Richard P. Daoust.

Paquet est le premier individu arrêté au Saguenay-Lac-Saint-Jean avec en sa possession une presse à méthamphétamine. Lors de l’arrestation à Dolbeau-Mistassini, les policiers ont saisi 11 846 comprimés de méthamphétamine, des produits chimiques comme du phosphore rouge, du permanganate de potassium et 38 kilos d’agent de remplissage.

Métamphétamine : 20 mois pour Christian Gagnon

Pour avoir fait le trafic de stupéfiants, Christian Gagnon a reçu une sentence de 20 mois de pénitencier.

Le juge Michel Boudreault a accepté la suggestion commune, mais a souligné que la vente de méthamphétamines est un crime grave.

Christian Gagnon a déjà complété quatre mois de détention depuis son arrestation le 18 décembre dernier alors qu’il avait en sa possession 2 500 comprimés de méthamphétamine, 41 grammes de cocaïne, 276 grammes de cannabis et 17 grammes de hachis. Rappelons qu’il n’en est pas à sa première peine pour possession et trafic de drogue.

]]>

Partager cet article