L’Opération Intérim frappe un grand coup au trafic de stupéfiants à Roberval

Par Daniel Migneault

<![CDATA[

L’Opération Intérim, menée tout au long de la journée du mardi 17 janvier, aura permis de démanteler un réseau bien organisé de trafic de stupéfiants à Roberval. Quelque 90 policiers de la Sûreté du Québec, de l’Escouade régionale d’enquêtes et de la Gendarmerie royale du Canada ont pris part aux saisies.

Au moment d’écrire ces lignes, l’Opération Intérim était toujours en cours. Il est donc possible que de nouvelles arrestations et d’autres saisies aient été effectuées.

Une douzaine de perquisitions ont été menées dans des résidences et commerce de Roberval, notamment sur l’Avenue Pointe-Scott, le boulevard Saint-Joseph et la rue Scott. On a procédé à l’arrestation de neuf suspects et on en recherche trois autres.

Mario Paré, 51 ans de Roberval, considéré comme la tête dirigeante du réseau, a été arrêté. Il est aussi propriétaire du Bar La Jungle qui est l’un des endroits visés par les perquisitions.

Stéphane Bilodeau, 41 ans, Roby Allard, 42 ans, Jimmy St-Pierre, 39 ans, tous trois de Roberval, et Camil Grenier, 56 ans, de Saint-Prime ont tous été interceptés en vertu de mandats d’arrestation.

Les perquisitions ont permis aux policiers de récolter 800 comprimés de méthamphétamines, 84 grammes de cannabis, 210 grammes de haschich, 236 grammes de coke, deux sacs de cigarettes de contrebande, quatre armes à feu, 12 000 $ en argent, trois véhicules (Toyota Tundra, Chrysler Seibring, Chevrolet Corvette). Des expertises sont aussi menées sur quatre coffres-forts.

« C’est le résultat d’un an d’enquête, a précisé Hugues Lavoie, commandant de la Sûreté du Québec poste Domaine-du-Roy. Ce sont des informations du public qui ont mené à l’opération. C’est une structure criminelle bien organisée que nous avons démantelée ».

« Nous mettons tout en œuvre pour enrayer le fléau de la drogue. Les méthamphétamines sont particulièrement nocives. Son prix est peu élevé et les dommages que cette drogue cause sont importants », mentionne le responsable de l’Escouade régionale d’enquêtes, Lieutenant Jean-Marc Desmeules.

]]>

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des