Nuit mouvementée pour les pompiers de Saint-Félicien

Photo de Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Par Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Nuit mouvementée pour les pompiers de Saint-Félicien
Le garage est une perte totale. (Photo : Courtoisie Service de sécurité incendie de Saint-Félicien)

La nuit et le matin ont été mouvementés pour le Service de sécurité incendie de Saint-Félicien. Deux maisons mobiles et un garage ont été la proie des flammes.

Les pompiers ont répondu au premier appel hier soir vers 22h07 pour un incendie de maison mobile au 1033, rue des Camélias. À leur arrivée, les flammes étaient déjà apparentes sur la façade et le côté de la demeure. Elles se sont ensuite propagées sur la résidence voisine, soit le 1029, rue des Camélias.

Le double incendie été maîtrisé au bout de 40 minutes. Personne n’a été blessé. Une cigarette mélangée à du paillis dans le bac de matière résiduelle est en cause. Une trentaine de pompiers ont été dépêchés sur les lieux.

Incendie de garage

Les pompiers ont également répondu ce matin vers 7h30 à un appel pour un incendie de garage résidentiel au 2200, rang de la Rivière aux Saumons.

À leur arrivée, l’embrasement était généralisé et l’incendie a été maîtrisé vers 8h15. Personne n’a été blessé et une vingtaine de pompiers ont participé à l’opération. Le bâtiment est une perte totale. Le Service de sécurité incendie de Saint-Félicien confirme qu’il s’agit d’un accident. En effet, une dame a renversé le contenu d’un bidon d’essence. Le liquide s’est retrouvé sous le poêle à bois du garage.

Le chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Saint-Félicien, Viateur Aubé, appelle à la vigilance alors que le climat est actuellement sec. « On rappelle que l’indice de feu est présentement au niveau extrême. Les permis de brulage sont annulés jusqu’à ce que les conditions changent », explique-t-il.

Partager cet article