La fête se passe au Vieux-Couvent

La fête se passe au Vieux-Couvent

Barry Paquin Roberge sera le groupe invité du Party du temps des Fêtes. (Photo courtoisie)

Le Vieux-Couvent de Saint-Prime, c’est bien plus qu’une simple salle de spectacle. Derrière l’élaboration de la programmation, se profile une corporation qui souhaite, avant tout, s’engager dans sa communauté.

C’est avec une programmation un peu plus marginale, que celle des autres grandes salles de spectacle de la région, que la Corporation du Bedeau, gestionnaire du Vieux-Couvent, tire son épingle du jeu.

«On tente d’offrir une programmation équilibrée. On présente la relève en chansons, en humour et en musique. On offre différents styles. Cette formule fonctionne bien, car tant les artistes que les spectateurs reviennent», explique Marie-Ève Guy, directrice générale.

Unique

Le Vieux-Couvent de Saint-Prime est reconnu pour ses soirées festives. La petite salle est réputée pour son acoustique, mais également pour sa proximité entre l’artiste et le public.

«Il n’est pas rare, en plein spectacle, que l’artiste échange avec le public. Rien n’est scénographié. Des moments vrais et uniques comme ceux-ci, il y en a à tous les spectacles.»

Collectivité

R:Dans la dernière année, le Vieux-Couvent de Saint-Prime a créé sa ligue de slam.

«En plus des homélies du jeudi, nous sommes même allés à deux reprises au Centre de détention de Roberval, pour tenir des ateliers avec les détenus.»

La Corporation du Bedeau a pour mission d’amener la culture à l’extérieur des murs de Vieux-Couvent.

«On apporte la culture dans des lieux où on ne pense pas la retrouver. Nous avons déjà fait des spectacles dans les hôpitaux et sur des patinoires, pour rendre la culture encore plus accessible.»

Sociofinancement

Annuellement, la Corporation du Bedeau doit amasser une somme avoisinant les 28 000 $.

«C’est un défi de taille! On reçoit des subventions pour des projets spéciaux, mais on doit aussi aller chercher un montant dans la collectivité.»

Cette année, La Corporation du Bedeau utilisera sa plate-forme web pour faire une campagne de sociofinancement.

«En achetant des billets, les gens pourront faire un don entre 15 $ et 150 $, qui leur donnera droit à des ensembles cadeaux, à l’image de nos partenaires. On tente le coup et on espère que cette nouveauté connaîtra du succès.»

Programmation 2018-2019

9 août – Natasha Kanapé Fontaine pour le Festival Atalukan

7 septembre – Québec Redneck Bluegrass Project

21-22-23 septembre – Grand slam de la Ligue québécoise de slam

6 octobre – Dumas

12 octobre – Mehdi Bousaidan

19 octobre – Dany Placard

22 novembre – Queen Ka

24 novembre – Perséïdes

7 décembre – Fred Fortin solo

21 décembre – Barry Paquin Roberge

18 janvier – Shauit

2 février – Les trois Accords

9 février – Les Grands Hurleurs à Saint-Prime en hiver

22 février – Mara Tremblay

4 mars – Atchoum

8 mars – Steve Hill

22 mars – Alaclair Ensemble

3 avril – Dansons – atelier au grand public

13 avril – Les Hôtesses d’Hilaire

3 mai – Bears of Legend

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des